Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

J’ai assisté au concert Symphonie Jupiter donné par l’Orchestre Symphonique de Montréal dans le cadre du Festival Mozart Plus.

Kent Nagano dirigeait l’Orchestre. L’OSM avait invité le violoniste Renaud Capuçon, considéré parmi les meilleurs violonistes de sa génération et à qui les Victoires de la Musique en France ont décerné le titre de Nouveau talent de l’année.

Le concert avait lieu à la Place des Arts. Nous avons pris un repas dans un restaurant tout près. La rue Sainte-Catherine grouillait déjà de festivaliers venus pour les FrancoFolies. L’atmosphère dans la rue était à la fête. À 17 heures, on entendait déjà le son d’un orchestre. Impossible donc de manger sur une terrasse. Mais quel beau contraste en entrant à la Place des Arts où tout était plus calme et quel plaisir que de retrouver une atmosphère moins carnavalesque à la Salle Wilfrid Pelletier.

Les musiciens avaient troqué leur habit noir pour le veston blanc et la blouse blanche chez les femmes recréant sur la scène une atmosphère estivale.

Kent Nagano, chef d’orchestre
Renaud Capuçon, violoniste

Le progamme

Igor Stravinski, Pulcinella, Suite

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour violon no 3 en sol majeur, K 216
au lieu du Concerto no 2 en si bémol majeur prévu
Symphonie no 41 en do majeur, K 551 « Jupiter »

La suite Pulcinella de Stravinski est une musique légère, idéale pour une chaude soirée d’été.

Le Concerto no 3 m’a vraiment transportée, la musique est d’une grande finesse et Renaud Capuçon l’a interprétée avec beaucoup de délicatesse et de douceur.

Kent Nagano dirigeait l’Orchestre et on sentait, comme toujours, sa communion avec les musiciens et le respect qu’il porte à la musique qu’ils interprètent.

J’ai ressenti une grande fébrilité chez Mozart en écoutant la Symphonie Jupiter. Et à la lecture des notes du concert, je vois qu’il l’a composée à la suite du décès de sa petite fille Theresia. Une période difficile de sa vie.

C’était un concert tout en douceur, à l’image d’un soir d’été.

Vous pourrez entendre l’Orchestre Symphonique de Montréal et Renaud Capuçon au Domaine Forget les 10 et 11 août. Le détail de ces concerts dans la chronique d’Uparathi ou encore sur le site Domaine Forget

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément