Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les dimanches 4 et 11 mars 2007 à 13 h 30

7 bateaux au rendez-vous de la 13e édition des Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière

Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal présente les 4 et 11 mars prochains à 13 h 30, la 13e édition des Symphonies portuaires. Pour l’occasion, le Musée a fait appel au compositeur André Duchesne, artiste bien connu dans le milieu de la musique actuelle.

Avec sa pièce « Allo New York, ici Montréal. Répondez! » André Duchesne engage un dialogue entre le guitariste Bernard Falaise et les sirènes des bateaux et des trains du Port. En tout, sept bateaux et deux trains participent à ce concert qui débutera par une prestation inédite de lutherie métallique, offerte par Merlin Ettore et Joannie Labelle, sur une composition de Merlin Ettore.

La foule pourra assister gratuitement à cet événement depuis la place Royale et les abords de Pointe-à-Callière.

À propos d’André Duchesne
L’auteur-compositeur-interprète et guitariste André Duchesne oeuvre dans le milieu de la musique actuelle depuis plus de trente ans. Fondateur des ensembles Conventum, Les 4 Guitaristes de l’Apocalypso-Bar et de Locomotive, il a aussi réalisé les bandes sonores de plusieurs films dont L’Eau chaude l’eau frette (1976) d’André Forcier, Le royaume ou l’asile (1989) et Un souffle qui brûle (2001) des frères Jean et Serge Gagné.

En 1996, il compose la musique de l’opéra populaire Le rêve de Marguerite Belley à l’occasion du 150e anniversaire de la ville de Jonquière. En 2000, il participe à la composition collective La Symphonie du millénaire, oeuvre écrite par 19 compositeurs pour 333 musiciens et présentée devant 50 000 personnes sur l’esplanade de l’Oratoire Saint-Joseph. Il est artiste résidant aux Internationales Künstlerhaus Villa Concordia, à Bamberg en Allemagne en 2002 et au Studio du Québec à Paris en 2005. Sa discographie comprend une quinzaine d’enregistrements.

À propos de Merlin Ettore
Pourvu d’un style énigmatique, Merlin Ettore est un jeune batteur à l’approche excentrique et organique. Il a effectué plus de 500 concerts à travers le monde, en plus de participer à de nombreux projets et collaborations. Il présente ici une ouvre originale dont les arrangements sont de la percussionniste Joannie Labelle.

Rabais sur le prix d’entrée au Musée
Pointe-à-Callière accordera un rabais de 50 % sur l’entrée au Musée lors des deux dimanches des Symphonies portuaires. Les visiteurs pourront en profiter pour voir l’exposition temporaire Iroquoiens du Saint-Laurent, peuple du maïs. Découvrez à travers quelque 130 artefacts ce peuple d’horticulteurs qui a introduit la culture du maïs dans la vallée du Saint-Laurent.

Fermetures de rues
Pour permettre la réalisation de cet événement d’envergure, nous devons fermer certaines rues, les dimanches 4 et 11 mars :

de 10 h à 16 h :
. Place Royale (Est et Ouest)
. De la Capitale
. Place D’Youville (entre les rues de la Commune et Saint-François-Xavier)

de 13 h à 15 h :
. la rue de la Commune fera également l’objet d’une fermeture de courte durée lors des concerts, ce qui affectera quelques rues lui donnant accès.

Les Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière bénéficient du soutien financier de l’Entente sur le développement culturel de Montréal liant le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Ville de Montréal. Les Quais du Vieux-Port et la Société de développement commercial du Vieux-Montréal contribuent aussi au financement de l’activité. Le Musée remercie le Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE pour son appui à la promotion de l’activité.

Le Musée est subventionné par la Ville de Montréal.

Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal
350, place Royale
Vieux-Montréal (Québec) H2Y 3Y5

Informations générales : (514) 872-9150

Visitez le site du Musée Pointe-à-Callière

ET

Le dimanche 4 mars 2007, 20 h

N O T T U R N A / Les vents historiques du Québec
présente 1 7 6 0

Quatre sonates en quatuor de Johann Gottlieb JANITSCH

Contrebassiste dans l’orchestre royal de Prusse, Johann Gottlieb Janitsch (1708-1763) était l’un des compositeurs les plus actifs à la cour de Frédéric le Grand. Dans ses vingt-huit quatuors, ce maitre du contrepoint suscite des dialogues expressifs entre vents et cordes et propose des instrumentations peu abordées à son époque.

Christopher Palameta, hautbois et hautbois d’amour
Stephen Bard, hautbois (E-U)
Mika Putterman, traverso
Kathleen Kajioka, alto (Toronto)
Karol Gostynski, violon
Karen Kadervek, violoncelle
Erin Helyard, clavecin

N O T T U R N A est un nouvel ensemble montrélais qui joue sur instruments d’époque et se consacre à la performance de la musique ancienne écrite pour des instruments à vent.

Leur concert inaugural en janvier 2006, diffusé en direct sur CBC Radio II (ainsi le concert inaugural pour la nouvelle salle de récital Tanna Schulich de l’Université McGill) fut louangé par les critiques.

À la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
400 rue Saint-Paul Est,
Vieux-Montréal
(métro Champ-de-Mars)

Billets : $22$; Ainés et étudiants 15$