Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Jusqu’au 14 octobre 2006
Du mardi au vendredi à 20 h
le samedi à 16 h et 20 h 30
et le dimanche 17 septembre à 14 h 30

En une seule semaine, la vie peut changer radicalement!

Mathilde Giffard a 92 ans. C’est une femme charmante, intelligente, rusée et très déterminée.

Elle vit à Paris, dans un appartement situé tout près du Jardin du Luxembourg, avec sa fille Chloé, une femme étrange, institutrice sévère qui a toujours caché ses émotions.

Tout bascule dans leur vie quand Mathias Gold fait son entrée dans cet univers clos. Écrivain américain sans le sou, Mathias débarque à Paris avec l’intention de commencer une nouvelle vie en vendant l’appartement dont il vient d’hériter de son père.

Mais voilà qu’il découvre avec stupéfaction que son père lui a légué, en même temps que l’appartement, les deux personnes qui ont le droit d’y résider à perpétuité, et qui n’ont nullement l’intention de le céder.

Les trois personnages découvriront comment, en une seule semaine, la vie peut changer radicalement au fur et à mesure que les secrets

Très chère Mathilde
d’Israel Horovitz
mise en scène de Daniel Roussel
traduction de Michèle Fitoussi

AVEC

Béatrice Picard
Marthe Turgeon
Bruce Dinsmore

Décor : John C. Dinning
Costumes : François Barbeau
Éclairages : Claude Accolas
Accessoires : Normand Blais
Assistance à la mise en scène
et direction de plateau : Elaine Normandeau
En collaboration avec The Leanor and Alvin Segal Theatre

Béatrice Picard ne cesse de nous étonner. Au printemps dernier, au Leanor and Alvin Segal Theatre, elle triomphait, en anglais, dans le rôle de Mathilde. La revoici, en français cette fois et avec autant de bonheur, dans le même rôle. Un véritable exploit!

Près de 60 ans de carrière et aussi fougueuse et passionnée aujourd’hui qu’à ses débuts! Béatrice Picard est d’ailleurs une véritable cure de jouvence pour tous ceux et celles qu’elle côtoie. Pionnière de notre univers artistique québécois, elle a marqué d’une manière indélébile le théâtre et la télévision d’ici. En 1989, elle a été nommée Membre de l’Ordre du Canada par le Gouverneur général pour l’ensemble de sa carrière, une distinction on ne peut plus méritée

« Une pièce drôle et émouvante… mise en scène par Daniel Roussel. Au cœur de cette production, il y a la grande performance de Béatrice Picard qui interprète une Mathilde digne et rusée. » – Times Argus, Vermont

« Sobre et élégante [Béatrice Picard] est véritablement la maîtresse de cet
appartement. »
– Canada.com

« Cette pièce est magnifiquement écrite et propose de nombreuses répliques hilarantes. Le jeu des acteurs est superbe et la scénographie est saisissante. » – Vermont Times

« Les comédiens sont excellents… le décor… qui représente un appartement avec vue sur un quartier de Paris est spectaculaire. » – The Senior Times

« My Old Lady […] une recette à toute épreuve pour un savoureux spectacle […]qui fait appel à des ingrédients francophones telle une bonne tranche de savoir-faire, une touche de joie de vivre […] une superbe production à tous les niveaux possibles grâce au metteur en scène Daniel Roussel qui recrée une atmosphère parisienne authentique et palpable dans un décor spectaculaire de John C. Dinning. » – Matt Radz, The Gazette

THE LEANOR AND ALVIN SEGAL THEATRE
The Leanor and Alvin Segal Theatre est une compagnie théâtrale de premier plan à Montréal. Depuis de nombreuses années, elle attire les meilleurs professionnels du théâtre à l’échelle canadienne et internationale tout en encourageant la relève dans le cadre de divers programmes, dont des stages en arts de la scène. Saluée par la critique dans la presse francophone et anglophone, elle a remporté plusieurs Masques et prix MECCA. Son environnement intime et son engagement envers l’excellence artistique sont devenus une source d’inspiration tant pour les artistes que pour les spectateurs.

ISRAEL HOROVITZ
Né à Wakefield au Massachusetts en 1939, Israel Horovitz a 17 ans lorsque sa première pièce, The Comeback, est créée à Boston. Depuis, il a écrit plus de 50 pièces qui ont été traduites en une trentaine de langues et jouées à travers le monde. Il est aussi l’auteur de nombreux scénarios pour le cinéma et la télévision.

Fondateur et directeur artistique de la Gloucester Stage Company et du New York Playwrights Lab, Israel Horovitz est également membre fondateur du O’Neill Memorial Theatre Foundation et membre de l’Actor’s Studio et du New Dramatists Committee. Détenteur d’une maîtrise en littérature de la City University of New York et d’un doctorat honorifique du Salem State College (Massachusetts), il a été professeur à la City University of New York, à l’Université de New York et à la
Né à Wakefield au Massachusetts en 1939, Israel Horovitz a 17 ans lorsque sa première pièce, The Comeback, est créée à Boston. Depuis, il a écrit plus de 50 pièces qui ont été traduites en une trentaine de langues et jouées à travers le monde. Il est aussi l’auteur de nombreux scénarios pour le cinéma et la télévision.

Fondateur et directeur artistique de la Gloucester Stage Company et du New York Playwrights Lab, Iest également membre fondateur du O’Neill Memorial Theatre Foundation et membre de l’Actor’s Studio et du New Dramatists Committee. Détenteur d’une maîtrise en littérature de la City University of New York et d’un doctorat honorifique du Salem State College (Massachusetts), il a été professeur à la City University of New York, à l’Université de New York et à la Brandeis University.

Parmi les nombreux prix et distinctions qui lui ont été décernés, notons deux OBIE Awards, un Emmy Award, le Drama Desk Award, un prix en littérature décerné par l’American Academy of Arts and Letters et l’Elliot Norton Prize.

Israel Horovitz est sans contredit l’un des auteurs dramatiques américains les plus prolifiques et les plus talentueux de notre temps.

DANIEL ROUSSEL
Né à Paris, où il habite jusqu’au moment où il fait son service militaire, Daniel Roussel a 14 ans lorsqu’il voit le film Si Versailles m’était conté de Sacha Guitry. Admiratif devant le jeu des comédiens, littéralement ébloui par la production, il se dit en lui-même » Voilà ce que je veux faire! « . Ce rêve, il va le réaliser. Pendant ses études, il suit en parallèle des cours de théâtre. Plus tard, il étudie au Centre national d’art dramatique.

En 1967, le voilà à Montréal. Il s’installe, va voir tout ce qui se fait en théâtre à Montréal, tisse un précieux réseau de connaissances, suit des cours de réalisation et de production télévisuelles à l’Université de New York. En 1970, il joue au Rideau Vert. L’année suivante, il signe sa première mise en scène. Près de quarante ans plus tard, Daniel Roussel en a signé plus de 80 autres, tant ici qu’en France, dont C’est ma vie, la saison dernière chez Duceppe.

Metteur en scène, comédien, réalisateur, professeur de théâtre à l’École nationale de théâtre, à l’option théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe et à celle de Lionel-Groulx ainsi qu’au Conservatoire d’art dramatique de Montréal également, Daniel Roussel pose toujours un regard fasciné sur la vie.

Au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts

Renseignements et réservations :

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou sur le site
ou à La Compagnie Jean Duceppe 514 842-8194 ou télécopieur : 514 842-1548 ou sur le site