Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

De février à mai 2007

OPÉRA DE MONTRÉAL / 27e saison

Février / mars / mai 2007

Trois opéras servis dans un écrin neuf :

Deux grands classiques du répertoire : Lakmé de Delibes et Don Giovanni de Mozart,
et une œuvre du XVIIIe siècle, Le monde de la lune de Haydn, qui met en lumière les nouveaux talents de l’Atelier lyrique

Billets à l’unité à partir de 42$ et de 25 $ pour les 18-30 ans

Billetterie Place des Arts (514) 842-2112 ou en ligne auprès de l’Opéra de Montréal sur le site

Le dimanche 3 décembre 2006, l’Opéra de Montréal présentait devant une salle enthousiaste (91% d’assistance) son 11e GALA , la grande fête annuelle de l’art lyrique qui réunissait 19 chanteurs et chanteuses, parmi les meilleurs de la nouvelle génération, accompagnés par l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, sous la baguette de James Meena.

Sous la direction générale de Pierre Dufour, l’Opéra de Montréal poursuit sa 27e saison avec la présentation à Montréal de trois nouvelles productions qui conjugueront tradition et fraîcheur : en février (Lakmé, en coproduction avec Opera Australia, l’une des plus importantes compagnies lyriques au monde, en première visite en Amérique du Nord), en mars (Le monde de la lune) et en mai 2007 (Don Giovanni). Le public pourra suivre l’intrigue en français et en anglais grâce aux surtitres projetés au-dessus de la scène.

De plus, l’Opéra de Montréal propose, avant chaque représentation, un préOpéra, une présentation allumée de l’œuvre par le musicologue Pierre Vachon, à 18 h 30 pour les représentations en soirée et à midi 30 pour celles en matinée. (Au Piano Nobile de la salle Wilfrid-Pelletier pour Lakmé et Don Giovanni, et à la salle Marie-Vincent du Monument-National pour Le monde de la lune. Gratuit pour les abonnés, 5 $ pour les non-abonnés, billets en vente à la billetterie de la PdA).

Les 18-30 ans continueront de bénéficier de l’offre spéciale d’abonnement qui leur est destinée (35 $ pour un premier opéra et 25 $ pour les productions suivantes, s’ils s’abonnent à au moins deux opéras). Au nombre de 1100, ces jeunes abonnés joignent les rangs des 6600 abonnés de la 27e saison de l’Opéra de Montréal.

Les groupes d’étudiants de moins de 25 ans pourront assister gratuitement à deux générales à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts : Lakmé, le 1er février 2007, et Don Giovanni, le 17 mai 2007.

Lakmé de Léo Delibes (Première scénique à la compagnie, en coproduction avec Opera Australia)
3, 8, 10 et 14 février 2007, 20 h
À la salle Wilfrid-Pelletier

Jean-François Rivest fera ses débuts à l’OdM à la tête de l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal
et le Chœur de l’Opéra de Montréal
Opéra en trois actes mis en scène par Adam Cook

Le monde de la lune de Joseph Haydn (Première à la compagnie, Atelier lyrique)
27, 28, 30 et 31 mars, 1er (14 h)
et 2 et 4 avril 2007, 20 h
Au Monument-National

Jean-Marie Zeitouni dirige l’Orchestre de l’Opéra de Montréal
Opéra bouffe en trois actes mis en scène par Marc Béland

Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart (Nouvelle production)
19, 23, 26, 28 et 31 mai 2007 à 20 h et le 2 juin 2007 à 14 h
À la salle Wilfrid-Pelletier

Bernard Labadie dirige Les Violons du Roy
Dramma giocoso en 2 actes mis en scène par René Richard Cyr

Opéra de Montréal : Coup d’œil sur les trois productions

Lakmé de Léo Delibes</font (Première scénique à la compagnie, en coproduction avec Opera Australia)
3, 8, 10 et 14 février 2007, 20 h
A la salle Wilfrid-Pelletier

Jean-François Rivest dirige l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal et le Chœur de l’Opéra de Montréal
Opéra en trois actes mis en scène par Adam Cook
Livret d’Edmond Gondinet et Philippe Gille, d’après le roman Le mariage de Loti de Pierre Loti. Chanté en italien avec surtitres français et anglais. Dernière (version concert) à l’Opéra de Montréal : janvier 2000.

Le célébrissime air des clochettes, le non moins célèbre duo des fleurs, les mélodies délicates aux couleurs chatoyantes de cet opéra, dont l’action se déroule dans l’Inde coloniale du XIXe siècle, met en vedettes une distribution canadienne : la soprano Aline Kutan défendra le grand rôle colorature de la prêtresse Lakmé, l’un de ses rôles fétiches qu’elle chante sur les grandes scènes, aux côtés du ténor Frédéric Antoun (l’irrésistible Roi Ouf de L’Étoile et le magnanime Titus de La clémence de Titus, présentés lors de la 26e saison), son amant, un officier anglais, de la basse Randall Jakobsh, le père de Lakmé et prêtre brahmane, et du baryton James Westman en Frédéric, autre officier. Adam Cook signe la mise en scène et Jean-François Rivest qui fait ses débuts à la compagnie dirige l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal et le Chœur de l’Opéra de Montréal. C’est la première fois que Opera Australia, l’une des plus importantes compagnies lyriques, réalise une coproduction avec une maison d’opéra en Amérique du Nord. Cette production sera enregistrée et diffusée ultérieurement sur Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada (100, 7 FM à Montréal).

L’âme de Lakmé, digne fille indienne du prêtre brahmane Nilakantha, est déchirée entre la fidélité aux commandements de sa religion et son amour naissant pour un étranger, Gérald, officier anglais. «Mon ciel n’est pas le tien, je ne connais pas les dieux que tu vénères», confesse t-elle à l’élu de son cœur. Le fanatisme du père de Lakmé menace les amants. Pour sauver Gérald, Lakmé mange une feuille de datura. Les amants se jurent alors fidélité en buvant l’eau de la source sacrée. Lakmé meurt. La dualité de la réalité chasse les deux amants de leur ciel rêvé.

Billets à partir de 42 $ Billetterie Place des Arts (514) 842-2112 ou en ligne auprès de l’Opéra de Montréal sur le site

Le monde de la lune de Joseph Haydn (Première à la compagnie, Atelier lyrique)
27, 28, 30 et 31 mars, 2 et 4 avril 2007 à 20 h et 1er avril, 14 h
À la Salle Ludger-Duvernay du Monument-National

Jean-Marie Zeitouni dirige l’Orchestre de l’Opéra de Montréal
Opéra bouffe en trois actes mis en scène par Marc Béland
Livret de Carlo Goldoni dont on célèbre le tricentenaire de naissance.
Chanté en italien avec surtitres français et anglais.

L’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal a débuté en 2005 une tradition en présentant chaque année un opéra en version intégrale, avec orchestre, chœur, costumes et mise en scène, mettant ainsi en lumière la sa nouvelle génération d’artistes. Pour une troisième saison, les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, des diplômés et finissants de l’École nationale de théâtre du Canada uniront leurs talents en présentant leur production du Monde de la lune, un opéra bouffe en trois actes de Joseph Haydn rarement présenté au Canada, à mi-chemin entre l’opéra et la comédie musicale. Marc Béland signe ici sa première mise en scène à l’opéra et Jean-Marie Zeitouni dirige l’Orchestre de l’Opéra de Montréal. Seront de la distribution, en alternance : Alexandre Sylvestre et Chad Louwerse, barytons basse, (Buonafede, le père de la jeune fille) ; Pascale Beaudin et Charlotte Corwin, sopranos (Flaminia, fille de Buonafede) ; Thomas Macleay et Antonio Figueroa, ténors (Ecclitico, le faux astrologue) ; Sébastien Ouellet et Pierre-Étienne Bergeron, barytons (Ernesto, le jeune amoureux. Ces deux chanteurs ne sont pas de l’Atelier).

Le monde de la lune est une histoire d’amour a priori simple : un homme est amoureux d’une jeune fille dont le père se refuse à la lui donner en mariage! Mais l’intrigue prend une tournure fantastique quand l’amoureux éploré décide d’emmener le père acariâtre sur la lune…

Billets à partir de 25 $ ou 15 $ (pour les 18-30 ans)

Billetterie du Monument-National (514) 871-2224 ou en ligne auprès de l’Opéra de Montréal sur le site

Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart (Nouvelle production)
19, 23, 26, 28 et 31 mai 2007 à 20 h, et le 2 juin 2007, 14 h
À la salle Wilfrid-Pelletier

Bernard Labadie dirige Les Violons du Roy
Dramma giocoso en 2 actes mis en scène par René Richard Cyr
Livret de Lorenzo da Ponte d’après le livret de Giovanni Bertati.
Chanté en italien avec surtitres français et anglais. Dernière à l’Opéra de Montréal : juin 1995

Le mode de vie décadent de l’aristocratie de l’après révolution française est représenté ici dans toute son ampleur! L’immoralité libertine de la fin du XVIIIe traitée par le génie musical de Mozart, dans l’une des grandes œuvres de toute l’histoire de l’opéra. Dans la distribution, deux grands noms mozartiens à leurs débuts à la compagnie : le baryton-basse Neal Davies (Leporello, valet de Don Giovanni) et la soprano Susan Gritton (Donna Anna, noble dame), et des Canadiens de premier plan : le baryton Aaron St. Clair Nicholson dans le rôle du Charmeur de Séville, la soprano Lyne Fortin (Donna Elvira, noble dame) et le ténor John Tessier (Don Ottavio). Le metteur en scène René Richard Cyr, qui fait ses débuts sur la grande scène de l’Opéra de Montréal, revisite le grand mythe et Bernard Labadie dirige Les Violons du Roy.

Grand séducteur ayant charmé plus de 1000 femmes, Don Giovanni tue le Commandeur dont il a violé la fille Donna Anna. Accompagné de son valet Leporello, le charmeur de Séville tente d’échapper à la vindicte d’Elvira, qu’il a abandonnée, et à celle de la paysanne Zerlina qu’il a tenté de séduire. Mais un étrange convive surgit et vient précipiter la chute de Don Juan.

Billets à la pièce à partir de 44 $ Billetterie Place des Arts (514) 842-2112 ou en ligne auprès de l’Opéra de Montréal sur le site

Succombez au charme opéra !