Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


Octobre à l’OSM
Un automne multicolore et multi… sonore
pour l’Orchestre symphonique de Montréal !

Lancée en septembre avec trois représentations de La Damnation de Faust, la 80e saison de l’OSM s’est poursuivie avec des concerts et événements musicaux hauts en couleurs. La Maison symphonique a résonné à la pop d’Adam Cohen et Coeur de Pirate, et vibrera de la passion russe de l’Orchestre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, des splendeurs tchèques, allemandes ou vénitiennes, de l’univers de Shakespeare, des musiques éclatées de Zappa comme des grandes oeuvres signées Beethoven, Bach, Moussorgski ou Haydn

Pour inaugurer la série OSM Pop, les chansons d’Adam Cohen et de Coeur de Pirate ont été livrées en version symphonique lors d’une soirée placée sous le signe de l’émotion. Dirigés par le chef et orchestrateur Simon Leclerc, les musiciens de l’OSM ont séduit le public en juxtaposant les univers poétiques de ces deux icônes montantes de la pop à un somptueux habillage musical aux accents classiques.

Le vendredi 4 octobre, l’âme slave a fait chavirer le public de la Maison symphonique puisque l’Orchestre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, dirigé par son chef et directeur artistique Valery Gergiev, proposait trois oeuvres essentielles de Sergueï Rachmaninov, l’un des compositeurs les plus romantiques du XXe siècle. Officier de la Légion d’honneur et récipiendaire du prix Polar Music en 2006, Valery Gergiev célèbre cette année ses 25 ans à la tête du prestigieux orchestre. Au programme de ce concert passionnément russe, le Concerto pour piano no 2, interprété par Denis Matsuev, Le Rocher, opus 7 et les Danses symphoniques, oeuvre ultime du compositeur.
Une présentation de Show One – Svetlana Dvoretskaia
Ce concert exceptionnel est commandité par BMO Groupe Financier Le piano Steinway a été utilisé pour ce concert a été offert généreusement à l’OSM par le mécène David B. Sela.

Sous la direction du jeune chef tchèque Jacub Hrusa, l’OSM interprétera la Symphonie no 8 de Dvořák les 10 et 13 octobre. Le programme de ces deux concerts présentés en après-midi comprend également la célèbre Moldau (Vltava) de Smetana, tirée d’un cycle de six poèmes symphoniques du compositeur tchèque. Aussi, le Concerto pour violon no 1 de Bruch – le plus connu des concertos pour l’instrument du compositeur – interprété par la jeune violoniste norvégienne Vilde Frang, lauréate de plusieurs prix, et qui mène depuis quelques années une brillante carrière internationale. Il s’agit du premier passage de ces deux artistes remarquables à l’OSM.
Le concert du 10 octobre fait partie de la série des Matins symphoniques Fondation J.A. DeSève.
Maison symphonique de Montréal
Jeudi 10 octobre, 10 h 30
Dimanche 13 octobre, 14 h 30

Le vendredi 11 octobre, place à la musique de chambre. Quelques musiciens de l’Orchestre transporteront leurs instruments à la salle Bourgie pour une escapade musicale aux accents vénitiens. En marge de l’exposition Splendore a Venezia présentée au Musée des beaux-arts de Montréal, les Quatre saisons de Vivaldi seront mises en lumière par autant de violons : Alexander Reed, en remplacement d’Andrew Beer, (Le Printemps), Marie-André Chevrette (L’Hiver), Marianne Dugal (L’Été) et Olivier Thouin (L’Automne), accompagnés par un ensemble instrumental de l’OSM. La troisième suite des Antiche danze ed arie de Respighi complètera ce programme qui prolongera tout naturellement la vaste exposition multidisciplinaire du Musée en explorant l’interaction entre les arts et la musique à Venise, du début du XVIe siècle jusqu’à la chute de la Sérénissime. Le concert sera précédé, à 17 h, d’une visite commentée de l’exposition.
Le concert de musique de chambre du 11 octobre est présenté en collaboration avec la Fondation Arte Musica
Salle Bourgie
Le vendredi 11 octobre, 18 h 30 – Visite commentée : Musée des beaux-arts de Montréal, 17 h

L’année 2014 marque le 450e anniversaire de naissance de William Shakespeare. Pour l’occasion, on présentera L’OSM joue Shakespeare les 15 et 17 octobre. Sous la direction de Nathan Brock, chef en résidence, on jouera deux oeuvres de Mendelssohn, compositeur profondément influencé par l’auteur : son ouverture pour Le songe d’une nuit d’été et son populaire Concerto pour piano no 1, déclaration d’amour à la pianiste Delphine von Schauroth, joué ici par le pianiste britannique Stephen Hough. Ballet majeur de Prokofiev, Roméo et Juliette combine instinct scénique et puissance rythmique. Le programme sera complété par une création du compositeur canadien Christos Hatzis, lauréat de deux prix Juno. Inspirée par deux passages de La Tempête, cette composition intitulée The Isle Is Full of Noises fera le pont entre le romantisme de Mendelssohn et le modernisme de Prokofiev. Présentée en première mondiale, l’oeuvre est une commande de l’OSM.
Le concert du 17 octobre fait partie de la série des Grands Concerts jeudi 2 Power Corporation du Canada.
Maison symphonique de Montréal
Mardi 15 octobre, 20 h
Jeudi 17 octobre, 20 h

Chaque année, à l’approche de l’Halloween, les fantômes de l’Orchestre viennent hanter la salle. Apeurés, le chef et son assistant doivent alors user de ruse pour diriger ce terrifiant orchestre de l’au-delà… Les Fantômes de l’orchestre, c’est un spectacle pour toute la famille réunissant sur scène le duo Magic Circle Mime et les musiciens de l’OSM, dirigés pour la toute première fois par la jeune Dina Gilbert, 29 ans, chef assistante de l’OSM depuis avril dernier. Un concert hautement divertissant inspiré de l’histoire de l’Apprenti sorcier, musique de Dukas rendue populaire par sa réinterprétation par Walt Disney dans Fantasia. Le programme comprend également La Nuit sur le mont chauve de Moussorgski, la Musique de ballet de Kodaly, ainsi que la Toccate et fugue en ré mineur et la Petite fugue en sol mineur de Bach.
Le concert du 20 octobre fait partie de la série Jeux d’enfants présentée par Industrielle Alliance.
Maison symphonique de Montréal
Dimanche 20 octobre à 13 h 30

La soirée du 26 octobre est à marquer d’une pierre blanche puisque l’OSM s’éclatera avec les oeuvres Bogus Pomp de Frank Zappa et Teiresias, du clarinettiste Jörg Widmann, jumelées à la 5e de Beethoven ! Pour percevoir cette célébrissime Symphonie sous un nouvel éclairage, Kent Nagano a pris le parti de la jumeler aux pages de Zappa et Widmann, deux artistes ayant refusé tout compromis et qui, comme Beethoven, possèdent une voix unique, distincte, loin des carcans préétablis. Rappelons que maestro Nagano a travaillé de façon rapprochée avec Frank Zappa, sans doute le plus symphonique des artistes rock. À 20 heures, il s’entretiendra avec Matthieu Dugal à l’occasion d’une causerie pré-concert à la Maison symphonique.

Dans le cadre du concert OSM Éclaté, 600 jeunes professionnels participeront à la 4e édition de l’événement-bénéfice OSM+. Cette initiative du Club des jeunes ambassadeurs permet d’amasser des fonds pour la mission éducative de l’OSM, tous les profits servant à soutenir ses programmes éducatifs, mais elle contribue aussi à intéresser un public de jeunes professionnels à la musique classique et à l’Orchestre symphonique de Montréal. Les billets sont en vente au coût de 150 $.
Après le concert, l’ambiance de cette soirée-bénéfice sera confiée à la fougueuse DJ montréalaise Misstress Barbara.
Le concert OSM Éclaté du 26 octobre est présenté par Banque Nationale.
Maison symphonique de Montréal
Samedi 26 octobre à 21h – Causerie pré-concert à 20 h
Soirée-bénéfice OSM+
Cocktail dînatoire : 19 h
Après-concert – DJ Set de Misstress Barbara : 22 h 30
Tenue de ville

Le mois d’octobre se terminera par un autre événement très spécial présenté en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal. Les Tableaux d’une exposition de Moussorgski, serviront d’ancrage à un concert accompagné de projections sur écran géant d’oeuvres tirées des archives du Musée. Dirigé par Kent Nagano et présenté à trois reprises, le programme comprendra également la très évocatrice Symphonie no 59, Feu, de Haydn, et le Concerto pour violon no 1 de Prokofiev, interprété par la violoniste Viviane Hagner, avec laquelle l’OSM a enregistré un album consacré à la musique d’Unsuk Chin. Lors des concerts de 20 heures, les 30 et 31 octobre, on assistera également à la création de miniatures signées par trois compositeurs canadiens qui s’inspireront d’oeuvres de la collection permanente du Musée des beaux-arts. Présentées en première mondiale, ces oeuvres de Good, Bertrand et Ryan sont des commandes de l’OSM.
Une heure avant les représentations, l’animatrice Katerine Verebely présentera les causeries de 30 minutes.
Les concerts du 30 et 31 octobre font partis des séries les Grands Concerts mercredi 1 BBA, les Matins symphoniques J.A. DeSève et les Grands Concerts jeudi 1 Air Canada.
Maison symphonique de Montréal
Mercredi 30 octobre, 20 h – Causerie pré-concert à 19 h.
Jeudi 31 octobre, 10 h 30 et 20 h – Causeries pré-concert à 9 h 30 et 19 h.

Mentionnons en terminant que l’OSM est en lice pour l’obtention d’un prix Félix dans la catégorie Album de l’année – Classique vocal pour le disque Mahler – Orchesterlieder, enregistré sous étiquette Analekta avec le baryton Christian Gerhaher, sous la direction de Kent Nagano. Le lauréat de cette catégorie sera dévoilé lors de L’Autre Gala de l’ADISQ, le mardi 22 octobre prochain.

Pour plus de détails, consultez la programmation complète de la 80e saison de l’OSM et réservez vos billets en ligne : www.osm.ca

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec.
La saison 2013-2014 est présentée en collaboration avec
Banque Nationale.
Air Canada, Transporteur officiel de l’OSM depuis plus de 30 ans