Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les dimanches 2 et 9 mars, à compter de 13 h 30


Photo: Yves Renaud

« Un écho à la mer »
Les voyages de Samuel de Champlain à Montréal
14e édition des Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière

GRATUIT

Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal présente la 14e édition des Symphonies portuaires qui vont souligner les nombreux voyages effectués à Montréal par Samuel de Champlain, considéré comme le père de la Nouvelle-France.

Pour l’occasion, le Musée a fait appel au guitariste et compositeur d’électroacoustique Martin Leclerc pour rendre cet hommage, en faisant chanter les sirènes des bateaux amarrés aux Quais du Vieux-Port lors de cette symphonie inusitée. En plus des sirènes de cinq bateaux, d’un bateau-remorque et de deux trains, le compositeur fera aussi résonner les cloches de l’église Notre-Dame ainsi que les trompettes de Pascal Leprohon et Frédéric Gagnon et les percussions de Joël Bourgeois.


Avant que ne débute la Symphonie, le groupe Chœur de métal, offrira un prélude, toujours aux abords de la place Royale. Fondé en 2004, cet ensemble est formé de 18 jeunes et talentueux musiciens, des cuivres et percussions, issus du Conservatoire de musique de Montréal. Ces artistes professionnels collaborent régulièrement avec des compositeurs pour créer de nouvelles œuvres faisant ainsi la promotion de la musique canadienne tout démontrant ainsi leur talent et leur dynamisme.

Programmation thématique 2008

Pour souligner quatre siècles d’implantation française en Amérique du Nord, Pointe-à-Callière présente tout au long de l’année 2008 une impressionnante quantité d’activités sous la thématique France, Nouvelle-France, du nom de l’exposition du même nom qui sera présentée à partir du 21 mai prochain et qui mettra de l’avant l’importance de ces événements historiques. Au menu, expositions, conférences, activités culturelles, animations, circuits guidés et visites virtuelles. Voir document ci-joint.

Les voyages de Samuel de Champlain à Montréal

Samuel de Champlain à Montréal a entrepris plusieurs voyages en Amérique dont le premier à Montréal en 1603. Il est revenu en 1611, trois ans après la fondation de Québec et a choisi ce qui deviendra la pointe à Callière comme endroit stratégique pour le commerce de la fourrure. Il y voit tout le potentiel qu’offre ce lieu pour bâtir un établissement permanent. Le dernier voyage de Champlain a eu lieu en 1613, pour explorer le pays des Hurons. Avec « Un écho à la mer », Martin Leclerc nous rappelle que Champlain était un grand navigateur et à sa façon, il évoquera de façon poétique ses voyages sur le fleuve Saint-Laurent, en route vers Montréal.

À propos de Martin Leclerc

Après avoir fait des études en guitare classique au Conservatoire de musique de Québec, Martin Leclerc obtient en 2004 une maîtrise en électroacoustique du Conservatoire de musique de Montréal. Depuis, bien qu’il soit demeuré actif comme guitariste au sein de différentes formations, c’est en tant que compositeur d’électroacoustique qu’on le remarque le plus. Au cours des dernières années, il s’est vu décerner à six reprises le Prix Hugh-Le Caine du Concours des jeunes compositeurs de la Fondation de la Socan.

Les œuvres de Martin Leclerc ont aussi été diffusées dans le cadre de plusieurs festivals électroacoustiques, dont les Rien à voir (2001, 2004) et les Akousma (2005, 2006), produits par Réseaux à Montréal. Hors des salles de concert, sa création s’étend au théâtre, à la danse et au cinéma. Pour plus d’informations et pour un plus grand aperçu de ses œuvres, on peut consulter le site: Informations : (514) 872-9150 ou www.electrocd.com/fr/bio/leclerc_ma/discog

Faites un arrêt au Musée

Après les Symphonies, les visiteurs pourront en profiter pour faire un saut au Musée et voir l’exposition temporaire 1837 • 1838, Rébéllions, Patriotes vs Loyaux. Cette exposition relate ces événements où Patriotes et Loyaux se sont affrontés avant de connaître des dénouements dramatiques. Exceptionnellement, pour les deux journées des Symphonies portuaires, les visites guidées de cette exposition seront offertes en anglais à 14 h 30 et en français à 14 h 40. Les visiteurs pourront aussi voir ou revoir l’exposition permanente Ici Naquit Montréal et le spectacle multimédia Si Montréal m’était conté.

Nuit blanche à Pointe-à-Callière

À noter aussi que la nuit du samedi 1er mars au dimanche 2 mars, de 20 h à 3 h du matin, Pointe-à-Callière participe à la Nuit blanche à Montréal, organisée par le festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE. À cette occasion, noctambules de la métropole, petits et grands et férus de contes, sont invités à passer une nuit au Musée pour y écouter les conteurs Francis Désilets et André Lemelin installés dans les vestiges archéologiques. Les conteurs vont partager avec leur auditoire des histoires du temps de la Nouvelle-France. Pendant cette nuit magique, l’entrée sera gratuite et elle donnera accès aux expositions 1837 • 1838, Rébellions, Patriotes vs Loyaux ainsi que Ici Naquit Montréal.

Aux abords du Musée Pointe-à-Callière
et sur les Quais du Vieux-Port

Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal
350, place Royale
Vieux-Montréal

Informations : (514) 872-9150 ou www.pacmusee.qc.ca

Les Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière bénéficient du soutien financier de l’Entente sur le développement culturel de Montréal liant le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Ville de Montréal. Les Quais du Vieux-Port et la Société de développement commercial Vieux-Montréal contribuent aussi au financement de l’activité. Le Musée remercie le Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE pour son appui à la promotion de l’activité.

Le Musée est subventionné par la Ville de Montréal.