Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


Lancement de la saison 2015-2016
Une soirée chez les Schumann

Le Trio Fibonacci démarre sa 17e saison par une célébration de la musique romantique à la chaleureuse salle Bourgie, le 13 octobre prochain, à 19 h 30, avec Une soirée chez les Schumann.

Les musiciens plongent d’entrée de jeu le public dans l’univers captivant de Robert et Clara Schumann, ainsi que celui de Johannes Brahms, trois personnages mythiques de l’histoire de la musique unis par le génie et par l’amour. Ainsi, le Trio Fibonacci vous invite à redécouvrir leur passion et leur art par le prisme de leurs œuvres, leurs lettres et leurs pensées les plus intimes.

Une histoire, une légende

L’union entre Robert et Clara est de l’étoffe dont sont faites les légendes, sans parler de leurs impressionnantes carrières, confie la violoniste du Trio Fibonacci Julie-Anne Derome. « Je ne crois pas qu’on puisse créer des œuvres extraordinaires sans avoir eu une vie extraordinaire et on peut difficilement imaginer des vies plus remplies de passion et de drames que celles de Robert, Clara et Johannes », dit-elle.

Pour Gabriel Prynn, violoncelliste du Trio, la rencontre entre Brahms et les Schumann fut un moment décisif dans leur vie. « Selon le journal intime de Clara, “voilà encore un homme qui vient comme s’il était un envoyé de dieu! Le futur lui réserve un grand avenir.” On remarque souvent dans l’Histoire que la folie s’empare des âmes d’artistes, c’est un sujet qui me fascine. Je trouve que ça se voit dans les portraits de Robert. »

Fidèles à leurs idéaux, les musiciens du Trio Fibonacci n’avaient pas envie de faire les choses comme les autres. « Nous essayons toujours de mener le public vers de nouvelles découvertes et vu que c’était Joseph Joachim qui a encouragé Brahms, âgé d’à peine 21 ans, à se présenter chez les Schumann, on y voyait une occasion parfaite de présenter la musique de Joachim, injustement négligée à nos yeux », explique le pianiste Wonny Song.

Programme

1. Robert Schumann : Trio no 1 en ré mineur, op.63
2. Joseph Joachim : Romance pour violon et piano
3. Clara Schumann : Trio en sol mineur, op.17
4. Robert Schumann : Fantasiestücke pour violoncelle et piano, op.73
5. Clara Schumann : Romance pour violon et piano
6. Johannes Brahms : Trio en si majeur, op.8

UNE SOIRÉE CHEZ LES SCHUMANN
Mardi 13 octobre 2015 à 19 h 30

Salle Bourgie
1339, rue Sherbrooke Ouest, Montréal
(Métro Guy-Concordia)

Billets: 37,50 $ (régulier), 32,25 $ (ainés), 20 $ (étudiants)
Billets en vente à la porte le soir du concert et sur www.mbam.qc.ca/concerts

INFORMATION :
www.triofibonacci.com

Trio Fibonacci

Dès son entrée sur la scène musicale en 1998, la presse québécoise dit du Trio Fibonacci que lorsqu’on les entend, on entre dans le domaine du miracle. Le Trio, quant à lui, est entré dans le domaine de la rigueur et de l’étude auprès des plus grands maîtres, tels Menahem Pressler (Beaux Arts Trio) et le Quatuor Alban Berg. Le Trio Fibonacci mène une brillante carrière internationale, des tournées l’ayant mené en Argentine, au Brésil, au Chili, en Chine, au Japon, aux États-Unis ainsi que dans plusieurs pays d’Europe et en Afrique du Sud.