Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Mot du jour ->

Essayer de changer ce que la vie vous apporte sans changer d’abord ce que vous connaissez de la vie, équivaut à vous demander pourquoi vous continuez à trembler, alors que vous avez mis des vêtements secs sur des vêtements mouillés.

Tiré du livre Lâcher prise, un pas à la fois, Guy Finley, Éditions AdA Inc.

J’aime l’image. C’est en profondeur que le changement doit se faire.