Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Yannick Nézet-Séguin,
nommé artiste de l’année 2016
par le Musical America

Yannick Nézet-Séguin, directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Métropolitain, directeur musical de l’Orchestre de Philadelphie et de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, a été nommé, hier, artiste de l’année 2016 par le prestigieux magazine professionnel des arts de la scène, Musical America.

Plébiscité par un jury composé de gens du milieu de la musique classique, Yannick Nézet-Séguin recevra son prix le 8 décembre prochain lors d’une cérémonie à Carnegie Hall, à New York.

Parmi les précédents récipiendaires du titre d’artiste de l’année figurent Leonard Bernstein, Herbert von Karajan, Martha Argerich, Sir Simon Rattle, Anne-Sophie Mutter et Gustavo Dudamel.


« Je suis profondément honoré de cette reconnaissance, a dit le maestro québécois. Je partage ce prix avec tous les musiciens que je dirige, à Philadelphie, Rotterdam, Montréal et à travers le monde. Ce sont eux qui créent la magie qui lie les spectateurs à la musique, répandant des messages d’espoir et de joie. »

LE PREMIER QUÉBÉCOIS

Yannick Nézet-Séguin, directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Métropolitain depuis 2000, devient incidemment le premier Québécois à mériter pareille reconnaissance. Soulignons que Maestro Nézet-Séguin renouvelait récemment sa collaboration avec l’Orchestre jusqu’en 2021.

« Nous sommes vraiment très fiers de Yannick, s’est exclamé Jean R. Dupré, président-directeur général du Métropolitain, au même titre que tous les Montréalais, Québécois et Canadiens. Depuis ses tout débuts avec l’Orchestre, Yannick a démontré des qualités exceptionnelles. Nous sommes extrêmement reconnaissants et heureux de sa loyauté envers l’Orchestre. »

Même le Financial Times y est allé d’un commentaire élogieux dans son édition du 15 octobre : « À l’heure actuelle, Yannick Nézet-Séguin est le plus grand générateur d’énergie sur les podiums internationaux », pouvait-on lire. Pour leur part, les musiciens de l’Orchestre de Philadelphie reconnaissent le grand talent du maestro montréalais, allant même jusqu’à dire que l’on assiste à un nouvel âge d’or en musique classique. Les musiciens de l’Orchestre Métropolitain ne sont pas en reste, qualifiant Yannick Nézet-Séguin de véritable phénomène musical.

La photo de Yannick Nézet-Séguin, en couverture du prestigieux magazine annuel Musical America, succède à celle du metteur en scène Peter Sellars. Cette image a été prise dans le cadre d’une prestation de l’Orchestre de Philadelphie lors du récent passage du pape François 1er en terre américaine.

MUSICAL AMERICA

Fondé en 1898, sous la forme d’un hebdomadaire, le Musical America est aujourd’hui reconnu comme le Répertoire international des arts de la scène.
musicalamerica.com

On le considère comme la « bible » de l’industrie, répertoriant plus de 14 000 organismes artistiques à travers le monde et plus de 8 000 artistes. Le premier Répertoire a été publié en 1960, année où la tradition de choisir un « Musicien de l’année » a commencé. Depuis 1992, d’autres prix ont été octroyés, dont ceux d’instrumentiste, de chef d’orchestre, de compositeur, de chanteur et ensemble de l’année.

À PROPOS DE L’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN

L’action de l’Orchestre Métropolitain, qui célèbre ses 35 ans cette saison, s’articule autour des valeurs d’accessibilité et d’engagement auprès de la collectivité, ainsi que d’innovation et de créativité sur le plan artistique. L’Orchestre rejoint des milliers de jeunes par l’entremise de projets novateurs dans le cadre de son programme Jeunes mélomanes en devenir. En collaboration avec le Conseil des arts de Montréal en tournée, l’Orchestre présente chaque année une vingtaine de concerts dans les arrondissements montréalais. Le Métropolitain évolue sous la direction artistique du chef principal Yannick Nézet-Séguin depuis 2000.