Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Vous avez manqué le début ? Cliquez sur ARCHIVES ! Une chronique chaque jour à compter d’aujourd’hui !

Le LUNDI 23 août 2004

Rendez-vous est fixé au McDonald de Berthierville (situé juste à côté de l’autoroute 40) pour un départ à 5 h du matin.

Réjeanne et moi décidons d’aller y déjeuner. Philippe, son mari (eh oui! ma vie est pleine de Philippe!), doit venir me chercher à 3 h 45.

J’ai pris l’habitude de me coucher vers 1 h et de me lever à 10 h… Le dodo à 22 h ne veut pas venir. Mon cerveau ne comprend pas qu’il doit éteindre sa lumière biologique afin d’avoir un minimum de cinq heures de sommeil. Je réussis à m’endormir vers minuit…

À 3 h 15, la levée du corps est plutôt difficile. Douche pour me réveiller, fermeture de la valise, vérification des documents nécessaires. Tout semble sous contrôle. À l’heure pile, Philippe et Réjeanne se pointent chez moi.

Nous arrivons donc bien en avance et avons le temps de déjeuner sans nous stresser.

Tout doucement, les autres passagers arrivent. Nous faisons un peu connaissance. Solange vient nous accueillir chaleureusement. Nous ne connaissons aucun passager, mais plusieurs semblent très bien se connaître. L’atmosphère est à la fête.

À 5 h, nous voyons arriver un bel autobus bleu très moderne du nom de Sagamie et d’une propreté digne de Mme Blancheville, sièges en cuir et appuie-tête à oreillettes; pour dormir, tu peux t’appuyer confortablement sans risquer de tomber sur ta voisine; porte-bagages comme dans un avion, air climatisé, petits téléviseurs, etc. Ce gros bus s’abaisse délicatement pour que la première marche ne soit pas trop haute à monter! Vous me direz que je n’ai pas voyagé en bus depuis des lunes… Effectivement!

Notre conducteur a un nom prédestiné : Julien Pilotte! Je pars confiante! :o)))

Nous sommes une trentaine de personnes. Nous cueillons à l’agence Beltour une quinzaine de passagers supplémentaires, ainsi que le guide, M. Gérard Hébert. Au terminus d’autobus de Longueuil nous attendent cinq autres passagers.

Et c’est le départ pour la grande aventure!

Route 15 jusqu’à Lacolle/Champlain pour prendre la 87 US – Petit arrêt au magasin hors-taxe avant les douanes, que nous traversons sans aucune attente… Le douanier monte dans l’autobus, nous présentons nos passeports pour la plupart, il y jette un coup d’œil rapide et hop, c’est terminé.

Je ne crois pas avoir vu le paysage entre Champlain et l’arrêt-pipi suivant. Loulou roupille béatement. Nous roulons sur un nuage! L’arrêt du dîner se fait près d’Albany.

Et nous remontons dans le bus à heure dite! Cinquante-trois personnes présentes à l’heure! Wowww! Ça promet des arrêts sereins.

Jour 1… à suivre DEMAIN !!! )))

Je vous ai laissé les chroniques 2 jours pour que vous vous y retrouviez, mais si je continue au rythme d’une aux deux jours… je vais me retrouver à Noël !! )))

Mon bel autobus provient du site :
LES AUTOBUS PRÉVOST
Dire qu’il y a des gens qui font transformer ce grand autobus en motorisé… C’est pas l’espace, ni les sous qui leur manquent !!! 😉