Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Ce bulletin s’adresse à toute personne et organisme sensible à une approche éducative non traditionnelle, fondée sur des liens intergénérationnels et multiculturels destinée aux jeunes dont le français est la langue principale ou seconde. Le processus de cette approche est d’abord basé sur la mise en valeur, en français, de la réalisation des projets des jeunes en lecture et en écriture accompagnés de leurs illustrations, dans lesquels ils pourront se reconnaître et partager leurs œuvres avec les francophones et les francophiles que l’ACLJ rejoint grâce à son réseau de collaborateurs, dans plus de vingt pays.

Vous pourrez lire dans ce bulletin :

– Écoute, pédagogie, culture

L’ACLJ aimerait toucher davantage le milieu scolaire des classes régulières fréquentées par la plupart des enfants, des adolescents et des jeunes adultes dans les pays francophones tels que le Québec et d’autres provinces du Canada, ainsi qu’en France, en Belgique et en Suisse.

– Efforts pour la qualité de la langue française

Efforts pour la qualité de la langue française en mettant l’emphase sur la concertation et la complémentarité des compétences pour aboutir à ces résultats : reconnaître le travail des jeunes plutôt que seulement leur performance et mettre leurs réalisations en valeur en les rendant publiques.

– La gentillesse, une valeur à développer, un cri du cœur à rendre public

Une journée qui dure toute l’année. Offrir aux jeunes de réfléchir sur ce comportement – ce geste de l’âme – qui ne devrait pas demeurer l’apanage d’une seule journée mais se poursuivre par des actions concrètes au cours de l’année.

– Des mots qui ont un pouvoir de résilience.

Le sexe, arme de guerre en RDC. Voilà un projet qui veut rassembler des témoignages afin de présenter au monde, les situations dramatiques que vivent les jeunes victimes de cette région autour de Goma et essayer d’en comprendre la problématique.

– Sidaventures

Comme pour bien des problèmes concernant les jeunes, l’ACLJ considère que la solution passe par une prise de conscience de la problématique par eux-mêmes. Telle est l’ambition de ce projet Sidaventures, un projet qui a démarré en 2007 avec la création d’un conte à Bamako, ‘’ Zanké et le VIH sida », qui a fait le tour du monde.

– Besoin de lumière

Comment travailler sans électricité, comment offrir aux jeunes la possibilité d’étudier après l’école, …quand ils peuvent y aller ? Pour mieux comprendre cette carence en électricité et les conséquences que cela entraîne au niveau de la vie quotidienne des jeunes et de celle de nos collaborateurs, nous avons demandé à Adama Diaby à Kédougou et à Tidiane Diouf à Kaolack, deux régions analogues du Sénégal, d’y faire enquêter les jeunes habitant ces régions. Le résultat nous montre à quel point il est urgent de s’en occuper.

– Festival francophone de la poésie des jeunes

En 2013 et 2014, vingt pays ont participé au Festival en soumettant plusieurs centaines de poèmes qui ont presque tous reçu une réplique poétique composée par des poètes aînés. Pour 2014 et 2015, nous souhaitons une participation élargie de poètes aînés pour répliquer poétiquement à tous ces jeunes qui ne demandent qu’à être reconnus dans leurs efforts pour s’approprier une langue riche et belle.

Pour retrouver la description de tous les sujets mentionnés :
BULLETIN COMPLET

PROJET JEUNESSE

FACEBOOK

COURRIEL