Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Le Festival francophone de la poésie des jeunes revient

Le 3e Festival francophone de la poésie des jeunes s’achève alors que recommence une nouvelle année scolaire.

Cette année, il aura permis la collaboration de plusieurs pays : Québec, Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, Togo, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Roumanie, Uruguay.

Durant ce 3e Festival, deux festivals ont été présentés.

Le premier à Bamako au Mali avec l’Association des Jeunes Maliens pour l’Épanouissement de la Langue Française dans l’Espace Francophonie (AJMELFEF) dirigée par Baba Coulibaly; l’autre à Drummondville au Québec avec l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées de Drummondville qui s’était adjointe un groupe de jeunes slammers de la région pour réaliser l’animation.

Toutes nos félicitations aux organisateurs qui s’étaient beaucoup investis dans ces projets, pour le plus grand plaisir des jeunes qui y avaient participé.

Plusieurs groupes ont manifesté de l’intérêt pour créer un événement festif dans leur pays, comme par exemple, en Roumanie et au Bénin. Mais finalement, ces projets n’ont pu être réalisés. Notons cependant, que ces deux derniers pays ont gratifié le Festival d’une production abondante que l’on retrouvera sur le site de l’ACLJ.

La formule consistant d’une part, à recueillir des poèmes d’adolescents de divers pays et d’autre part, à offrir aux aînés et aux poètes reconnus de composer des répliques à ces poèmes, pour en faire des affiches illustrées disponibles sur le net, s’est avérée un succès. D’ailleurs, elle répond bien à un besoin, si l’on se fie aux nombreux témoignages reçus, de même qu’au nombre de visites sur la page du site qui y donne accès.

Naturellement, nous aurions souhaité recevoir davantage de répliques venant des autres pays de la Francophonie. C’est pourquoi, nous sollicitons les organismes qui regroupent des amoureux de la poésie pour qu’ils participent afin d’encourager les jeunes. Leurs répliques sont, non seulement, une forme de reconnaissance des efforts de ces jeunes, mais également, une mise en valeur de leurs poèmes, qui sont, pour la plupart, d’une très grande richesse.

Plusieurs poètes, recrutés dans divers pays, grâce aux réseaux sociaux comme Facebook en particulier, se sont investis dans ces répliques. Ils en sont chaleureusement remerciés.

Le Festival francophone de la poésie des jeunes redémarre donc pour une 4e année.

Nous sollicitons les écoles secondaires et leurs enseignants de français et de français langue seconde, les animateurs de clubs culturels, les organismes qui offrent des sessions poétiques ainsi que tous ceux et celles pour qui la poésie est considérée comme un véhicule de communication et de partage privilégié et nous leur demandons d’encourager les jeunes à participer.

De plus, nous leur proposons de les aider à composer des poèmes et à les envoyer à l’ACLJ afin de les présenter sur le site pour que des aînés, poètes eux aussi, puissent partager leurs émotions en leur offrant des répliques ou/et des illustrations qui seront disponibles sur le site sous forme d’affiches imprimables.

Grâce à la coopération de tous, nous aurons ainsi à offrir toute une banque d’affiches qui pourront servir à des expositions et, comme plusieurs l’ont déjà fait, à organiser un Festival francophone de la poésie des jeunes autour, non seulement des réalisations locales de leurs jeunes mais également en utilisant les productions des divers pays participants.

Un projet pour les Amériques

Au Québec, comme dans bien des pays, l’Histoire est considérée dans les écoles comme une matière un peu stérile et le jeune a souvent comme objectif d’en apprendre le minimum, tout juste ce qu’il faut pour d’obtenir une note de passage. En fait, l’Histoire est la colonne vertébrale de ce qui est vécu aujourd’hui, tant sur le plan culturel, économique et politique, que sur le plan des valeurs véhiculées par les habitants d’un pays, d’une région, d’une ville ou d’un quartier. Il est donc essentiel de comprendre d’où je viens pour concevoir ce que sera mon avenir.

Depuis plusieurs années, l’ACLJ cherche un terrain propice pour lancer un projet qui permettrait aux jeunes de s’informer auprès des aînés sur leur passé, sur ce qui les a animés au cours de leur existence, sur ce qui mérite d’être présenté à d’autres comme modèle de progrès ou comme événement marquant dans leur région. L’ACLJ veut que les jeunes se fassent une idée du cheminement historique de leur région ou de leur pays, grâce à ces témoins de l’Histoire, les Aînés et qu’ils prennent conscience qu’ils en font aussi partie en préparant celle de demain.

Dans l’ICI ET MAINTENANT, voilà un projet qui semble attirer une conjonction d’étoiles favorables à sa réalisation dans plusieurs pays des Amériques. Il offrirait aux jeunes et aux moins jeunes la chance de se faire une vision de l’Histoire contemporaine, grâce à un travail de collaboration entre des Jeunes et des Aînés de diverses nationalités vivant dans ces Amériques. Il est entendu que les productions réalisées seraient dans une langue commune, le français mais également dans la langue du pays d’origine. On pourrait ainsi obtenir des projets bilingues en français, avec une traduction en espagnol, en anglais ou en portugais. Le contenu serait présenté sous diverses formes : affiches, albums, disques compacts interactifs. Il pourrait être mis en valeur par des expositions, des présentations thématiques, des représentations théâtrales.

Chaque groupe participant aurait le loisir d’en agrémenter le contenu venant des divers pays, par une présentation originale adaptée au public de sa région.

Il serait particulièrement intéressant d’avoir la participation de plusieurs pays d’Amérique latine, d’Amérique centrale, des États-Unis et d’ailleurs au Canada.

Nous comptons sur vos idées, votre appui, votre collaboration pour la réalisation d’un tel projet.

Environnement et Écologie : enjeux pour les jeunes

Au sujet de ces deux grands thèmes de la vie de notre siècle, quels en sont les enjeux au niveau des jeunes? Voici ce que l’ACLJ vous propose :

Un accompagnement dans vos démarches de prise en charge des changements de comportements irresponsables. C’est l’objectif qui nous lie tous, face à la société de consommation et de dégradation de l’Environnement qui est la nôtre.

Nous avons consacré une section de notre site pour la mise en place de ce projet. Nous voulons, avec votre appui, accrocher les jeunes par une approche originale où ils pourraient rêver d’un monde meilleur et offrir leur contribution par l’écriture et l’illustration des textes d’autres jeunes auteurs. Ce projet doit se faire autour de rencontres internationales et intergénérationnelles sur ce que sera DEMAIN si l’on n’agit pas AUJOURD’HUI.

Comment collaborer? Choisissez de:

–> Donner l’occasion à des jeunes (enfants, adolescents) de chez vous de créer des textes qui abordent leur vision du changement, en racontant des histoires qui finissent bien, dans une forme ludique avant tout.

–> Consulter les textes déjà réalisés et en choisir un pour:

– Illustrer (photos, dessins) un des textes qui n’en possède pas encore ou le faire illustrer par des jeunes. C’est une occasion de discuter de l’approche du jeune auteur et de sa vision du changement.

– Offrir vos félicitations, en tant qu’Aîné, à un jeune auteur, en lui expliquant ce qui vous touche particulièrement dans son approche de l’écologie.

–> Organiser une rencontre écologiste dans votre ville, votre communauté, votre école, votre organisme:

– en utilisant les affiches de vos jeunes et celles qui seront imprimables à partir du site pour les exposer;

– en préparant un événement festif autour de cette exposition (spectacle, lectures publiques, etc.), le tout avec les moyens financiers et humains à votre disposition.

Nous offrons aux jeunes une section de documentation qui s’enrichira progressivement grâce à votre participation. Cette documentation est constituée essentiellement de vidéos.
Nous inclurons les projets sur le site au fur et à mesure qu’ils se bâtiront. À titre de modèles, vous pouvez déjà en consulter plusieurs, réalisés dans le cadre de projets antérieurs au Québec, en Côte d’Ivoire, en Équateur, au Mali et au Sénégal. Nous prévoyons aussi inclure les rapports de divers autres projets pour y puiser des idées.

Je me souviens pour un lendemain meilleur

Il aura fallu pratiquement un mois pour que les 500 livres et les 250 CD atterrissent en Haïti et soient dédouanés, à grand frais, à Port-au-Prince.

L’envoi de ces livres dans plusieurs écoles d’Haïti et une fête en arrivant sur place sont prévus pour honorer les récipiendaires du concours. Mais le tiroir est vide!

Un grand merci à ceux qui nous ont permis d’amasser près de 2000$ pour combler l’impression et l’envoi.

Cependant, il nous faut trouver encore 1600$ pour payer le reliquat de tout ce qui restera à réaliser à Port-au-Prince.

Nous comptons sur la générosité de ceux et de celles qui sont sensibles à un tel projet et à notre approche.

Voilà un projet qui aura mobilisé de nombreuses personnes et donné des sueurs froides à plusieurs!

Réalisé par PAESJ HAITI (Programme d’Appui et d’Encadrement Social à la Jeunesse), organisme dirigé par Jhims Louissaint, cette grande et belle aventure a finalement abouti et se conclue par un événement festif à Port-au-Prince début octobre.

Vous pouvez lire la suite du bulletin et retrouver toutes les adresses en cliquant sur le lien ci-bas.

Didier Calvet
Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes

SITE

BULLETIN COMPLET

ACLJ CP 25 Succ. Youville, Montréal (Québec), H2P 2V2, Canada