Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

En ce 21 septembre prochain, Journée mondiale de la Paix, cette paix qui est à la base du rapprochement des humains, sera tristement bafouée dans bien des pays.

Il y aura ces pays qui sont en guerre pour des raisons justifiables à leurs yeux mais inacceptables d’un point de vue humanitaire.

Combien de personnes, vont-elles mourrir, perdre leurs racines, entreprendre des migrations pour s’entasser dans des camps de fortune ou pour continuer leur route au péril de leur vie.

Combien de jeunes vont-ils s’égarer à cause de cette folie humaine?

En offrant l’opportunité de réfléchir et d’agir dans le sens d’un mouvement de paix dans notre propre milieu, cela serait un premier grain de sable pour bâtir, tous ensemble, un rempart de protection contre ces agressions.

La recherche de la paix devrait déjà s’exercer dans son propre milieu, autour de soi et peut-être même, en soi.

Nous proposons, en premier lieu, de susciter cette réflexion auprès des jeunes car ils sont les moteurs de notre destinée humaine.

Les jeunes sont une éponge qui absorbe le pire comme le meilleur.

Offrons leur de se pencher sur les perspectives d’une vie orientée vers l’altruisme, la solidarité, la reconnaissance des valeurs positives de ceux qui nous entourent, la recherche de ce qui pourrait aider, rendre heureux l’autre, son voisin, son ami, sa communauté.

L’ACLJ propose chaque année, en association avec plusieurs organismes à travers le monde, de faire de cette Journée internationale de la Paix l’amorce de tout un cheminement chez les jeunes pour aboutir le 13 novembre prochain à une collecte de propositions, de réflexions, de témoignages, axés autour d’un seul mot, LA GENTILLESSE.

Depuis plusieurs années l’ACLJ reçoit nombre de ces témoignages à travers le monde sous forme de petits, de grands textes, de poèmes, de vidéos, sous forme de dessins pour les plus jeunes et pour illustrer les textes, afin de dire qu’ils, qu’elles contribuent à cet élan de générosité que l’on célèbre lors de la Journée de la Gentillesse, le 13 novembre.

Nous aimerions que vous soyez un déclencheur, un «débroussailleur» d’idées auprès des jeunes pour les orienter vers cet élan de paix qui rend si heureux ceux et celles qui en bénéficient et transforment peu à peu ceux qui le prodiguent.

Nous recevrons ces productions à COURRIEL PROJET JEUNESSE et nous ferons de notre mieux, sur une base tout à fait bénévole, pour les mettre en page et les rendre disponibles comme chaque année sous forme de livrets numériques également imprimables.

Vous trouverez ci-dessous, à titre d’exemple, des adresses de quelques-unes de ces productions:

Didier Calvet, président

Association pour la création littéraire chez les jeunes – Québec – Canada.

PROJET JEUNESSE

NOTRE PAGE FACEBOOK

NOTRE BULLETIN