Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

CHAPITRE 15

LA FIN DU RÊVE

09-04-00

Fatigués des visites – tannés de la route, nous décidons de revenir par le chemin le plus court et le plus connu : la route 81.

De Nashville à la 81 par la 40 et hop vers le haut !!!

Grosse tempête de neige à New-York, Boston et au Québec…. nous annonce la météo. C’est le restant des écus. Espérons que nous passerons APRÈS que la neige sera déblayée…

C’est effectivement ce qui se passera. Nous voyagerons entre deux grosses tempêtes… Et nous arriverons à Joliette le 11 en soirée, complètement exténués.

Autant j’ai le désir de retourner en Louisiane pour visiter LaFayette et découvrir le vrai visage des cajuns, autant je n’ai aucun désir de revoir le Texas, Las Vegas, Memphis et Nashville.

Si ça n’était pas si loin, je ferais bien un petit saut à San Antonio cependant…

Ce voyage fut très instructif. Je regrette de n’avoir pu visiter les villes qui bordent le Golf du Mexique; mais ça n’est que partie remise pour ces villes qui ne sont pas si éloignées finalement.

Luc et moi savons maintenant que nous n’aimons pas rouler, rouler, rouler.

Nous préférons partir pour une région en particulier et rayonner tout autour, quelques semaines tout au plus.

Et moi je sais maintenant que ce qui m’intéresse LE PLUS, ce sont les villes. L’histoire, les gens, la culture DES VILLES. Et la MER !!!
Donc, il est préférable pour moi de trouver une compagne qui a les mêmes goûts que moi ou de partir seule, de prendre l’avion, de loger en plein centre-ville et d’y passer 1 semaine et d’en revenir.

C’est probablement ce que je ferai pour New-Orleans et LaFayette, je l’espère pour San Antonio… mais il y a tellement d’autres villes dont j’aimerais parcourir les rues.

Je suis allée 3 fois à New-York et j’adorerais y retourner car on a pas la même vision des choses à 54 ans qu’à 30 ou 40. J’ai visité Boston, 1 journée !!!!
Qui peut dire qu’il a vu Boston en ne l’ayant parcourue que 4 heures ???

Luc, qui déteste les villes mais aime la forêt, la pêche, le golf, le ski de fond, la motoneige, peut facilement combler tous ses désirs avec ses propres amis… ce qu’il fait déjà. Il dit qu’il a moins peur de rencontrer un ours en forêt que de se promener dans les rues de New-York !!! BEN, PAS MOI !!! )))

Alors pourquoi s’obstiner à faire tout ce que l’autre aime…. aussi bien partager les sous et que chacun aille vers ce qui lui rapporte le plus de satisfaction….Comme nous ne sommes pas millionnaires…. faut diviser ce qui existe et tout le monde est heureux….

Je suis contente d’avoir pu visiter tout le sud des États-Unis et de l’avoir fait en bonne compagnie et en toute sécurité.

Sans cette offre faite par Claude et Marie-Marthe, jamais nous n’aurions visité ces États. Nous ne sommes pas assez aventuriers pour partir vers l’inconnu.

Et je tiens à les remercier tous les deux sincèrement dans cette chronique pour leur tolérance, leur disponibilité et leur savoir-faire.

Partir à deux, comme ils le font toujours et partir à six, tout en se sentant responsables des autres, ne se compare même pas.

Ils ont dû faire montre d’une grande patience pour contenter « Le meunier, son fils et l’âne » !!! )))

Quant à Yvan et Jacqueline, j’ai également découvert des personnes facilement adaptables à toutes les situations… et nous sommes toujours amis…

Finalement, c’était moi la gripette !!! )))))

UN GROS MERCI À VOUS TOUS ET PARTICULIÈREMENT À LUC QUI A CONDUIT TOUS CES MILLES POUR ME FAIRE RÉALISER » MON RÊVE » !!!

Ah oui !!! KIWI !!! Pauvre petite chatte…. lorsqu’elle est entrée dans la maison, elle est partie se cacher au sous-sol… ça lui a pris quelques jours pour se laisser apprivoiser et sentir que, pour elle, c’était terminé la maisonnette sur roulettes.

CHARLOTTE fut mise en vente et le samedi suivant notre retour, elle avait été adoptée par des gens de la Beauce qui, je l’espère, font de biens beaux voyages avec elle…