Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->


CHAPITRE 3 – LE RÊVE

OUEST – NORD-OUEST FLORIDE (3)

Pensacola existe depuis 1698, année de l’érection du Fort San Carlos.

Cette ville a vu passer cinq drapeaux depuis sa fondation : l’Espagne, la France, l’Angleterre, la Confédération des États de l’Amérique et les États-Unis.

Elle héberge le centre d’entraînement américain en cartographie, techniques de guerre et quartier général des « Blue Angels ».

Pour s’y rendre: un petit peu compliqué en arrivant par la 90; alors, visitez leur site et toutes les informations vous seront données dans la section « Where we are ».

D’ailleurs, leur site mérite d’être vu car une foule de photos y sont présentées et peuvent être agrandies.

Le NATIONAL MUSEUM OF NAVAL AVIATION transcende le temps et l’espace; de l’avion de bois et du biplace en tissu jusqu’aux frontières de l’espace.

Le musée vous raconte l’histoire de l’aviation navale, son ingéniosité et le courage de ses pilotes.

Vous pourrez admirer plus de 130 avions restaurés représentant l’Aviation, le Corps de la Marine et la Garde-Côtière.

LA VISITE DU MUSÉE EST GRATUITE!

Vous pouvez prendre un tour guidé gratuit pour ceux qui comprennent bien l’anglais ou qui s’intéressent vraiment aux détails.

Ou vous pouvez circuler par vous-même tout en lisant les affichettes et en suivant les indications.

Un tour en autobus des immenses ateliers vous est offert.

Un simulateur de vol et des habitacles d’avions vous permettent de prendre place à bord pour VOIR de vos yeux, voir…

Les « Blue Angels » sont le pendant de nos « Blue Birds »; ces avions pilotés par des « cracks » de l’aviation et qui savent si bien nous donner des frissons lors de leurs démonstrations.

Visionnez leur film IMAX : THE MAGIC OF FLIGHT

Comme nous n’avions pas le temps voulu pour assister en plus au film, je ne peux vous donner mes impressions sur celui-ci.

On ne peut camper sur le site du musée car il est érigé à l’intérieur de la base d’aviation navale. En se rendant au musée, on visite par le fait même la base.

À 17h00, nous retrouvons la route 10 qui nous mènera en Alabama, au Mississippi et en Louisiane.

J’ai hâte de visiter NEW ORLEANS, j’attends ce jour depuis ….. toujours…
Ville d’une foule d’héroïnes de mes romans favoris à une certaine époque.
La contrée de Zachary Richard, des Acadiens, des bayous et des cajuns.

Mais aussi et surtout la reine du blues, du jazz et du dixiland.

Site Internet du musée:
http://www.naval-air.org

PHOTOS:
Feuillet publicitaire du Musée
2 de mes photos.

Pour lire la première page de cette aventure, cliquez sur AUTRES TEXTES.