Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Pour une raison très particulière, vous ne pouvez plus garder votre animal favori et vous souhaitez le faire adopter par une autre bonne famille où il pourra vivre heureux ?

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à trouver un nouveau foyer pour Pitou ou Minou :

Pourquoi ne pas mettre une annonce dans un journal local ou, si vous n’en avez pas les moyens, pourquoi ne pas essayer dans une animalerie, chez un vétérinaire ou dans une épicerie?

Pour une annonce publique, ne JAMAIS dire que l’animal sera gratuit. Assurez-vous de dire qu’il y a des frais.

Malheureusement, les laboratoires d’animaux cherchent des animaux « gratuits ». Je suis certaine que vous ne souhaitez pas que votre animal bien-aimé puisse faire face à cet horrible destin. (Et nous avons lu dans le Journal de Montréal de la semaine dernière qu’un individu malintentionné recherchait justement les chats donnés pour les adopter et les martyriser…)

Pourquoi ne pas essayer de mettre beaucoup d’affiches dans votre voisinage avec un grand titre disant quelque chose tel que « merveilleux chat/chien cherche foyer aimant ». Ceci ne coûte pas cher et pourrait bien vous permettre de trouver un foyer adoptif.

Vous pourriez aussi afficher une photo avec une biographie de votre animal.

Étant soucieux de devoir vous défaire de votre animal, voici quelques détails à mettre au point avec des adoptants potentiels :

a) Vérifiez leurs antécédents avec les animaux, i.e. ont-ils eu un animal pendant 10-20 ans ? Qu’est-il arrivé à leurs animaux s’ils sont décédés ? Sont-ils morts jeunes (« jeune » étant moins de 10 ans) et si oui, pourquoi ? Ont-ils abandonné des animaux et si oui, pourquoi ? Jusqu’où sont-ils prêts à aller pour leurs animaux ?

b)Quelle est leur attitude générale envers les animaux ?

c) Qui s’occupe de leurs animaux quand ils sont en vacances, ou doivent partir ?

d) Vous sentez-vous à l’aise avec ces nouveaux adoptants ? Quel est votre sentiment général ?

e) Vous pouvez demander aux adoptants potentiels si vous pouvez rester en contact avec eux et même rendre visite aux animaux dont vous vous défaites si le coeur vous dit.

Prendre un petit animal chez soi c’est s’engager pour au moins 10 ans et plus bien souvent. Tous les bébés animaux sont attirants, adorables ; mais ceux-ci grandissent et vieillissent. Nous avons une responsabilité envers eux. Si nous ne sommes pas prêt à accepter cette responsabilité, il est préférable de ne pas adopter un animal.

Si vous choisissez l’adoption, faites opérer votre animal afin qu’il ne « sème pas à tout vent » une progéniture qui continuerait à augmenter le nombre d’animaux abandonnés.

Vous devez vous absenter ? Vous ne souhaitez pas mettre votre petit animal en pension ? Pourquoi ne pas trouver dans votre entourage une personne fiable qui visiterait votre chat régulièrement ou irait promener votre chien tous les jours, quitte à lui offrir un dédommagement monétaire ou lui offrir un cadeau qu’elle pourrait apprécier après votre retour.

Nos animaux nous aiment inconditionnellement, nous leur devons bien un peu de respect et de bonnes conditions de vie, n’est-ce pas ?