Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Ce conte est l’histoire d’une jeune écolière qui ne comprend pas encore bien ce qu’est la démocratie.

Si tu lis ou écoutes bien l’histoire, tu verras que la démocratie ne veut pas dire qu’on peut faire que ce dont on a envie.

La démocratie a des règles qu’on doit respecter pour que tous soient traités équitablement.

Réalisé en RD Congo, pour le texte et le scénario, par Dieudonné LIKAMBO KWADJE, auteur de livres pour enfants et chercheur en langue française, pour les illustrations (voir le site de Projet Jeunesse), par ALIMASI MAGWANI, artiste peintre, avec la collaboration de l’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes.

PRÉFACE

La promotion de la démocratie constitue l’une des préoccupations de l’heure. Mais on a souvent tendance à y voir un problème des adultes. On oublie qu’avant d’être une forme d’organisation politique, la démocratie est une question de valeurs, d’attitude et de comportement qu’il faut intérioriser. Et cela dès le bas âge.

C’est que le CLUB UNESCO ECRIL a compris en lançant son ouvrage intitulé « LA DEMOCRATIE MAL COMPRISE ». On ne peut que louer la noblesse de cette initiative qui constitue une contribution indéniable aux efforts pour la promotion démocratique auprès de nos jeunes.

La commission Nationale Congolaise pour l’UNESCO éprouve une fierté légitime de voir que cette œuvre soit une réalisation d’un CLUB UNESCO.

Toutes nos félicitations à l’auteur.

IKETE EBALE BELOTS
Secrétaire Permanent Honoraire de la Commission Nationale Congolaise pour l’UNESCO

Mademoiselle Zumi fait la grasse matinée. Sa mère est allée la réveiller en ces termes :

– Que se passe-il- Zumi ? Tu ne vas pas à l’école aujourd’hui ?

– Laisse-moi dormir tranquillement maman.

(LA PARESSE)

– Ne sais-tu pas que la démocratie garantie à toute personne la jouissance des libertés fondamentales, dont la liberté du sommeil ?

– Détrompes-toi Zumi, la liberté du sommeil doit plutôt être comprise dans le sens du respect des heures de sommeil au moment où les gens doivent dormir. Mais se réveiller le matin pour aller à l’école n’est pas une sorte de liberté.

(LA LIBERTÉ MAL COMPRISE)

Zumi s’apprêta rapidement et partit à l’école

(LA PRÉCIPITATION)

Elle arriva un peu en retard. L’institutrice avait déjà commencé la première leçon du jour.

(CONSÉQUENCE DE LA PARESSE)

– Tu arrives maintenant ? Questionna l’institutrice.

– Oui madame, répond Zumi.

(ÉVITER LE MENSONGE)

Vas te tenir debout au fond de la salle. Et prends garde à ne plus arriver en retard à l’avenir.

(CONSEQUENCE DE LA DESOBEISSANCE)

– La démocratie recommande à tout le monde la tolérance et la compréhension, madame.

– Tais-toi ; tu n’as pas de leçons à m’apprendre sur la démocratie.

(COMPORTEMANT DEMOCRATIQUE A ADOPTER)

Suivez-moi les enfants :

« La démocratie, qui d’ailleurs n’est pas encore effective dans notre pays, ne peut jamais être assimilée au libertinage. Nous vivons le processus de démocratisation dont les bienfaits ne pourront se manifester que lorsque tout le monde jouera consciencieusement son rôle. »

(LA DEMOCRATIE N’EST PAS LE LIBERTINAGE)

Elle compléta ses explications en ces termes :

« Aujourd’hui ; l’aspiration à la démocratie nous oblige à dire tout haut la vérité, à dénoncer les anti-valeurs qui rongent notre société, à manifester contre un fait ou une décision antidémocratique. »

(DEMOCRATIE ET SOCIETÉ)

Qui peut citer quelques caractéristiques d’un régime démocratique ?

(UN REGIME DEMOCRATIQUE PARTOUT)

LENA : Un régime démocratique est caractérisé par la liberté d’expression et d’opinion.

(LES DROITS FONDAMENTAUX DE LA DEMOCRATIE)

SAFI : Dans un tat démocratique ; on est conscient de ses propres responsabilités et de pouvoir corriger ce qui est mal.

(LES RESPONSABILITES DANS LA DEMOCRATIE)

KAMBA : Les autorités d’un régime démocratique se soucient d’abord d’assurer le minimum vital pour tous.

(L’IMPORTANTCE D’UN REGIME DEMOCRATIQUE)

LEKEDEMU : Dans un régime démocratique les ressources sont utilisées avec justice et équité.

(LA JUSTICE ET L’ÉQUITÉ)

ZUMI : Dans un régime démocratique on respecte les biens d’autrui et de la communauté.

(LA COMMUNAUTÉ ET LES BIENS COMMUNS)

ZOUZOU : La volonté d’instaurer de justes relations humaines, la paix, la sécurité et la stabilité des institutions.

(LA VOLONTE DEMOCRATIQUE)

A RETENIR

L’éducation pour une culture démocratique doit réserver une plus haute priorité aux actions visant à encourager la compréhension, la solidarité et la tolérance entre personnes, entre groupes ethniques, sociaux, culturels ou religieux, et aussi entre nations.

Les écoles de pays vivants dans le processus de démocratisation doivent aider les jeunes lecteurs à s’imprégner des exigences démocratiques ; à appréhender le monde ; à respecter et à apprécier les cultures et les valeurs du pays ; à favoriser la compréhension entre tous les enfants du monde et à cultiver la Paix.

Pour voir ce conte :

lA DÉMOCRATIE MAL COMPRISE

Pour toutes les informations supplémentaires, lire les contes, lire le bulletin du mois et voir les belles réalisations :

LE BULLETIN

Didier Calvet
Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes
PROJET JEUNESSE

Mieux connaître l’ACLJ, entrevue sur You Tube:
ENTREVUE SUR YOU TUBE

ACLJ CP 25 Succ. Youville,
Montréal (Québec),
H2P 2V2,
Canada