Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Voici un courriel fort intéressant reçu par monsieur Didier Calvet de l’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes

Pour votre information, à propos du Congrès satellite IFLA 2008 pour lequel vous avez fait un papier dans le cadre de vos Chroniques à Planète Québec.

Il y avait un événement qui n’a pas fait de bruit car il était en marge mais qui va favoriser grandement l’émergence de l’accès à l’information des pays en voie de développement: le lancement de la Fondation pour la bibliothèque globale présidé par monsieur Paul Gérin Lajoie.

Quatre piliers de l’organisation:

Bibliothèque sans frontières

Bibliothèques scolaires numériques

Observation des technologies libres

Daniel Caissy, président et cofondateur est en train de mettre en place une organisation qui devrait faire avancer les causes chères à monsieur Gérin Lajoie dont la verve et la combativité pour la cause des pays en voie de développement ne tarit pas malgré son âge:

« Je souhaite qu’il y ait une bibliothèque scolaire dans chaque école, une bibliothèque publique dans chaque village, une bibliothèque parlementaire dans chaque parlement, une bibliothèque nationale dans chaque pays. Je souhaite aussi que chacune de ces bibliothèques possède un contenu pertinent, renouvelé et équilibré entre une provenance universelle et une provenance locale. Je souhaite que chacune des ces bibliothèques soit dotée d’un bibliothécaire ou un archiviste adéquatement formé. Je souhaite que chacune des ces bibliothèques participe activement au développement des communauté qu’elle dessert. Et enfin je souhaite que la Fondation pour une bibliothèque globale apporte les outils nécessaires aux pays en voie de développement pour que ce grand chantier des bibliothèques puisse se concrétiser en des accès à la connaissance et en des occasions de persévération, de diffusion et de compréhension des cultures.»

À cette occasion, l’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes a eu l’opportunité de présenter ses quatre premier DC, début de sa contribution avec tous ses collaborateurs à travers la Francophonie, pour monter une bibliothèque virtuelle qui est la base d’un concept que nous voulons développer avec le support de cette fondation: le principe d’édition communautaire qui offre aux partenaires, particulièrement des pays en voie de développement, de visionner des séries de contes illustrés créés par des jeunes de divers pays de la Francophonie, de les imprimer sur place sous forme d’affiches pour des expositions, des lieux de lecture publique, l’usage d’un contenu près des valeurs des jeunes et de leur culture afin de favoriser leur alphabétisation, sous forme également de livres à petit tirage pour les besoins locaux.

Monsieur Gérin Lajoie concluait: «Le défi que proposent les membres de la Fondation pour une bibliothèque globale, n’est pas seulement qu’une affaire de bibliothécaires. C’est aussi une responsabilité qui appartient à l’ensemble de la société. Et tous ensemble, nous devons voir au développement des bibliothèques dans les pays en voie de développement. C’est un élément essentiel du développement des peuples.»

L’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes est heureuse de s’associer à ce mouvement de fraternité qu’elle est en train de développer grâce à ses collaborateurs pour constituer un réseau qui profitera des réalisations de tous et principalement des jeunes dans cette forme d’édition communautaire à la disposition de tous.

Merci encore pour votre soutien.

CHRONIQUE PRÉ-CITÉE

Cordialement.

Didier Calvet
Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes

SITE

BULLETIN

DES NOUVELLES FRAÎCHE D’AFRIQUE

Mieux connaître l’ACLJ, entrevue sur You Tube:
ENTREVUE

ACLJ
CP 25 Succ. Youville,
Montréal (Québec),
H2P 2V2, Canada