Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Ça ne lâchera donc jamais ????? !!!!!

Le mouvement Impératif français et la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB) dénoncent le projet du gouvernement fédéral et de sa Commission des champs de bataille nationaux, qui vise à poursuivre leurs
« célébrations » de la défaite de la Nouvelle-France, mais cette fois-ci auprès d’une clientèle plus vulnérable, les élèves des écoles primaires du Québec qui, de surcroît, en seront les principaux « reconstituteurs »!

Dans la page Internet suivante www.ccbn-nbc.gc.ca/_fr/primaire, le gouvernement du Canada annonce
« des animations éducatives et divertissantes où les jeunes sont au cœur de l’action »!

(texte et photos ci-bas)

La CCBN invite nos jeunes du primaire « à s’enrôler comme milicien canadien avec le général Wolfe ou le général Montcalm et à participer à de palpitantes manœuvres militaires.

Outils : drapeaux, tambours, canon et objets militaires. » et à « participer à l’entraînement militaire sous le commandement des généraux Wolfe et Montcalm : analyse des stratégies militaires utilisées en 1759, animation théâtrale et grande revue militaire sur le site des batailles (si la température le permet).

Outils : plan mural du territoire en 1759, drapeaux des ! régiments, tambours, uniformes d’officiers et dossards aux couleurs des armées ».

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et Impératif français exigent du gouvernement du Canada qu’il abandonne son projet de « reconstitution » de la défaite de la Nouvelle-France chez les écoliers québécois, qu’il reconnaisse la compétence exclusive du Québec sur son patrimoine national et qu’il rétrocède au Québec les plaines d’Abraham, dont la propriété fédérale est toujours un symbole de la défaite et de l’occupation anglaise !

Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français

Mario Beaulieu
Président
Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Adresses utiles :

Commission des champs de bataille nationaux, COURRIEL

DÉPUTÉS QUÉBÉCOIS

DÉPUTÉS FÉDÉRAUX

Source:
Impératif français
Recherche et communications
IMPÉRATIF FRANÇAIS