Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Vous avez peut-être remarqué au printemps, chez Planète, un camion et une roulotte à vendre…. Ils étaient à Loulou et Luc qui, suite à leur « succès » boursier, avaient décidé de s’en départir.

Après réflexion des prix offerts, nous nous sommes dit: » Au yable nos vieux jours! On y verra en temps et lieux! Profitons de la vie pendant que nous avons la santé pour le faire! »

C’est ainsi que dimanche, 1er août 1999, Luc, Kiwi la petite chatte et Loulou partirent pour la première fois avec leur petite maisonnette à roulettes.

Voici donc, mon journal de bord écrit chaque soir:

Je dois avouer que j’étais anxieuse. Comment allions-nous trouver ça?
Comment la conduite de cette caravane se ferait-elle?

Le trajet se fait à merveille !!!

Un couple d’amis vient également avec nous dans leur motorisé. S’il y a des pépins, nous ne serons pas seuls.

Trouver un camping fut une autre histoire! Comme nous étions les premiers, c’était à nous de nous arrêter à l’endroit désiré.

Je dois vous avouer que je suis pourrie dans la lecture des cartes…. Je sais jamais si on monte ou descend, ou ça prendrait des loupes pour lire quelque chose ou époux-chéri me demande toujours à l’improviste si on passe bien devant telle ville ou si on sort à telle sortie alors que j’ai le nez collé sur la sortie…. Il me rend folle !!!

« Bon! Regarde dans ton livre, y sont où les campings? » dit Luc

« Il y en a un dans 1 km! » répondis-je

Oups il est passé tout droit…

« L’autre il est dans 4 km! » que j’ajoute

« I’m semble qu’il est de l’autre côté de St-Faustin! » d’ajouter Luc

Oups! Voilà la pancarte, fallait tourner à gauche – on était sur la voie de droite (AVANT St-Faustin!)
Son souvenir datait d’il y a 30 ans !!! Ah bon !!!

Et en effet, on rencontre à droite un peu plus loin, une petite route pratiquement désaffectée qui était celle mémorisée!

Alors, la pression commence à monter… Yvan suit en arrière sans dire un mot dans le C.B.

Les deux suivants: « La Conception »; si je manque la pancarte je me fais tuer.

AH! la voici, on commence à freiner et nous réussissons à sortir à temps pour LE 2E CAMPING de La Conception…

On réalise que c’est pas évident de ralentir et de prendre les bonnes sorties quand on est dans le trafic et qu’on traîne une roulotte de 24′ et qu’on est suivi en plus par un motorisé de 31’….

Fiou! Pour des « maillets » on s’en tire pas trop mal… ce qui veut dire que Luc et moi ne divorcerons pas ce soir!!!

L’installation est parfaite.

Une roulotte, c’est le bonheur! Tout est en place, c’est le décor qui change!

Faut toutefois ajouter que j’en ai eu pour la semaine à tout préparer. À l’avenir, sauf pour la nourriture et les vêtements, tout reste en place car j’ai tout en double de la maison.

Kiwi n’a pas vraiment apprécié le voyage sur le siège arrière dans sa petite maisonnette grillagée. Mademoiselle s’est montrée très frustrée…
Qu’elle fasse comme moi!!! Qu’elle s’adapte !!! )))
__________

Voici quelques détails du camping où nous avons passé la nuit, pour les personnes intéressées:

CAMPING PARC LA CONCEPTION
À 10 km au nord de Saint-Jovite
À 20 km du Mont-Tremblant
SORTIR – À GAUCHE l km après Tremblant à La Conception sur la 117
Informations: 1 819-686-5596
Si vous êtes membre de la FQCC vous obtiendrez une réduction mais vous devez le mentionner
Camping sur la Rivière Rouge – Très grande plage de sable + piscine – Vous pouvez donc obtenir des forfaits de descente en canot incluant l’équipement ou vous pouvez apporter vous-même votre équipement.
Sites ombragés par des feuillus – et certains sites à découvert –
Tous les services (douche-toilette-dépanneur- etc…)
À proximité de la piste cyclable « Petit train du Nord »
Location de roulottes

__________

Kiwi réussit à s’adapter à sa nouvelle vie de grande voyageuse mais elle a réfléchi 24 heures avant d’aller dans sa nouvelle litière. Mademoiselle étant quelque peu désorganisée dans son intimité…
À la maison, elle dispose d’une litière fermée; tandis qu’ici, elle en a une à ciel ouvert dans la douche. On a ses habitudes et sa pudeur!!!

La nuit tombe vite et la fatigue aidant, à 9 heures on décide de se coucher…
À la maison, lit conjugal « King Size » ou 2 lits jumeaux sont disponibles selon les humeurs….

Dans la roulotte, lit 3/4; c’est-à-dire, plus grand qu’un lit simple mais plus petit qu’un double…. De plus, nous sommes enchâssés entre 3 murs jusqu’aux genoux….

QUELLE NUIT !!!!!

Boinggg! un coup de coude – Outch! un coup de genou –

L’idée semble qu’il faille tourner au même rythme, en cuillère, surtout pas face à face car là, faut être complètement déplié…

Donc, après quelques tentatives infructueuses, il semblerait qu’on ait compris – à peu près – le système, du moins MOI j’ai compris…

J’ai aussi compris que Luc est la girouette du duo… « Yé pas r’posant!! »

Quant à nos amis, grands-motorisés, ils font la vie de pacha en experts-campeurs qu’ils sont…

Lundi, 2 août

MONT-TREMBLANT
http://www.tremblant.com

Nous retrouvons fils et belle-fille.

Quand on arrive dans le nouveau complexe du Mont-Tremblant, on a l’impression d’entrer dans un monde de contes de fées ou à Walt Disney.

Avec ses bâtiments très colorés, ses hôtels en pignons, ses rues piétonnières en pavé, on a vraiment recréé ici un monde de divertissement, de fantaisie et aussi de luxe.

Grand luxe dans les hôtels et dans certaines boutiques spécialisées; boutiques de souvenirs, de cadeaux, de Noël et beaucoup d’autres.

Cafés, bistros, restaurants de cuisine-minute ou de fine cuisine, brasseries, de tout à tous les prix.

Une chocolaterie à se pâmer, une cabane à sucre pour manger de la tire sur le neige à l’année.

Le Complexe du Mont-Tremblant se donne des airs de village européen. Toutefois, je trouve qu’il y manque quelque chose…. j’ai de la difficulté à imaginer quoi au juste…. une âme, je crois.

En y réfléchissant bien, on réalise qu’il n’y a que des touristes et du personnel. pas de villageois. Alors, il faut le voir comme un immense terrain de jeux très sophistiqué. Pour en retirer tous les bénéfices, on doit avoir l’esprit et le corps sportifs…. ce qui est à l’opposé de ce que je suis, mais qui a charmé époux, fils et belle-fille.

Adeptes de vélo de montagne, ils s’en sont donné à coeur joie sur la piste asphaltée et que dire des deux terrains de golf fabuleux, selon eux !!!

Neuf heures ayant sonnées, et selon l’expérience passée de nos amis, nous nous sommes stationnés complètement au fond du stationnement pour voitures et roulottes et nous avons passé la nuit là!

Comme « en principe » c’est interdit, mais que cela fut permis à la dernière visite de nos amis, nous osons y demeurer.
Mais moi, quand c’est interdit…. j’ai ben peur de la police !!!
Alors, je n’ai pas très bien dormi; de plus, ce damné lit me tue!!!

Vers minuit, un petit véhicule a fait le tour du stationnement… tuf tuf tuf… Hou la la!!!
Comme nous étions trois à avoir eu cette brillante idée, il a probablement eu pitié de nous… soir de semaine aidant également.

Mais à 10h00 AM, on nous avisait de l’interdiction de camper là! « Merci Mossieur! »

Mardi, 3 août

Tel que prévu, on déménage pour revenir vers St-Faustin, au camping Desjardins.

OUF! il leur reste deux emplacements avec les services

__________

CAMPING DESJARDINS
Par le chemin de la Pisciculture
Saint-Faustin sur la 117
819 688-2179

Avisez si vous êtes membre de la FQCC – réduction
Camping sous les pins – TRÈS PROPRE – TRÈS DISCRET
Tous les services
À St-Faustin:
Parc Linéaire – 1 km
Musée de la Faune
Pisciculture
Centre touristique et éducatif forestier des Laurentides

http://www.campingquebec.com/cdcq/region/212.html

__________

Un camping comme je les aime – sous les pins – séparé des autres par des arbres.

Le camping possède un petit lac qui peut servir à la baignade à un bout avec sauveteur national et où tout est parfaitement bien indiqué concernant les profondeurs.

À l’autre bout, vous pouvez pêcher.

Un site magnifiquement aménagé – calme

Pistes de vélo de montagne – sentiers d’interprétation en forêt – terrain de jeux et plein d’activités.

En soirée on voulait se faire un petit feu –
il pleut à verse ((

On décide alors de jouer aux cartes…
Sophie et Luc contre Philippe et moi… Savez-vous jouer au 9? L’atout est déterminé à l’avance, contrairement au bridge…
Luc et Sophie se sont fait « varloper » à mon goût!!! hihihi
Époux-chéri invoquait tous les saints car,paraît-il, que je suis une « merdeuse » chronique – aux cartes – et que, malgré tous ses savants calculs de bridgeur invétéré, au 9, tu ne contrôles rien!… selon lui…
MOI!!! Merdeuse!!! Ben voyons donc…. je joue… « scientifique ». Tout le monde sait ça!! HAHAHAHAHA!

Mercredi, 4 août

Ça y est, je me suis finalement adaptée à mon tit-lit… je pousse, je me bats pour mon bout de couverture, je joue du coude et du genou… finie toute la place à mossieur…

Grâce à cette technique, je me suis couchée à 22h00 pour me réveiller officiellement à 9h00! J’ai l’impression de devenir marmotte…

Ce matin, visite de la Pisciculture de St-Faustin
http://cil.qc.ca/faustin/ceefal.htm

Le site est très bien aménagé et sécuritaire.

En suivant un sentier « poissonnier », on va des canards aux tortues, des chèvres aux lapins et aux poules et autres volatiles.

Puis, nous traversons la zone « bassins piscicoles » ou nous rencontrons les alevins, les truites arc-en-ciel, les ombles de fontaines – des petits et des gros poissons.

Finalement, c’est le bassin de pêche où nous avons vu un petit garçon de 8 ans attraper sa première truite.

Vous dire sa joie…. il sautait de tout bord tout côté. Un plaisir, juste à le voir crier…

Finalement, le sentier nous mène vers un jardin de fleurs aménagé.

En fin d’après-midi, Philippe et Sophie nous quittent car ils ont loué un condo pour 4 jours au Village du Mont-Tremblant – Village Condotel.

Nous retournerons au Mont-Tremblant.

Jeudi 5 août.

Nous plions bagages pour revenir vers la maison.

Le trajet de retour se fait sans problème.

Les gens nous demandent souvent si c’est moins cher de faire du camping que de coucher dans un motel…

Si on calcule tout, je crois que c’est même plus cher car on doit posséder un camion assez puissant pour tirer la roulotte; donc $$$. Plus, l’investissement de la roulotte.
Par la suite, il faut penser que l’essence coule pratiquement directement de la pompe à la rue (11 m. gal).
Les terrains de camping coûtent entre 22 $ et 25 $ par nuit.

Faire du camping avec un motorisé ou une roulotte est une façon de vivre.
On désire demeurer dans nos choses, manger dans nos choses, notre nourriture tout en changeant de paysages.

Si on fait du camping avec une tente-roulotte ou avec une tente au sol, là c’est beaucoup plus économique car on a pas à débourser une grosse somme pour posséder un véhicule adapté à ce que l’on traîne. Une voiture ou une camionnette fait l’affaire.

Toutefois, il y a d’autres inconvénients à ces deux modes de camping et moi je ne suis pas intéressée à vivre ces inconvénients comme coucher par terre et devoir manger dehors beau temps, mauvais temps ou devoir tout ranger, replier et refermer une tente-roulotte.

Donc, jusqu’à octobre 2000, vous pourrez lire les aventures de Loulou en camping. Par la suite, selon les finances du temps, nous garderons la roulotte et relouerons un camion ou nous achèterons une voiture, vendrons notre roulotte et voyagerons en motel…

D’ICI LÀ!!!!! VIVE LE CAMPING !!! ))))

Toutes les icones de camping furent prises sur le site suivant:
http://geocities.com/Yosemite/3913/Camping.htm
Thank you to Retha !!!