Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Il y a trop peu de temps, j’ai découvert une chaîne télé particulièrement intéressante. Planète. Oui Planète, à la position 144 sur mon synthonisateur. Or il y a quelques jours, j’ai appris que Bell Express Vu, s’apprêtait à retirer cette chaîne de sa programmation. Le motif ? Faire de la place pour la télé Haute Définition.

Tu parles d’un argument quand les capacités des réseaux sont en croissance exponentielle. Je n’en crois rien. Bell qui se vante de m’offrir plus de cinq cents canaux dont quatre cent cinquante que je ne regarderai jamais, s’apprête à couper brutalement celui qui, dans mon échelle de valeurs, représente ce qui correspond le mieux à mes goûts, et surtout à mes attentes.

Alors j’ai pris mon clavier par les touches et je leur ai fait parvenir le billet doux suivant…

________________________________________

À qui de droit chez Bell Express Vu

Ainsi donc, fidèle à vos habitudes à votre langue de bois et à vos raisonnements abscons que nous connaissons bien chaque fois que pour améliorer le service à vos abonnés vous n’hésitez pas à plonger vos mains dans notre poche, vous nous offrez maintenant une variante de votre discours lénifiant.

Pour libérer de l’espace sur votre réseau encombré d’insignifiance vous retirez la chaîne Planète. Évidemment, c’est pour améliorer le service à vos prisonniers (oups excusez moi, je vis à la campagne et je n’ai pas le choix voyez vous), ainsi qu’à vos fidèles clients.

La chaîne Planète, que j’ai découverte il n’y a hélas pas très longtemps, est à notre avis l’une des meilleurs auxquelles nous avons accès. C’est la seule qui aborde en profondeur un ensemble de sujets que l’on ne retrouve pas dans les formats présentés sur les chaînes commerciales ou dites spécialisées. C’est la seule qui diffuse des documents qui n’hésitent pas à prendre le temps qu’il faut pour faire le tour complet de sujets complexes. C’est la seule qui nous permet de regarder la télévision sans être constamment harcelé par une publicité commerciale tonitruante.

Mais surtout, pour nous francophones d’ici c’est la seule qui offre un regard en profondeur sur le monde et sur l’actualité qui n’est pas imprégné jusqu’à la moelle de la vision anglo-saxonne de l’univers. C’est une bouffée d’oxygène que vous vous apprêtez à retirer brutalement de votre offre de services déjà anémique dans son ensemble à cet égard.

Je proteste avec véhémence contre cette décision, injustifiable par les raisons invoquées qui sont d’une crédibilité douteuse à leur face même, et pour le tort causé à une offre de services qui doit refléter aussi me semble-t-il, les attentes de votre clientèle.

Ces attentes, elles sont d’avoir accès à une programmation de qualité diffusée sur des chaînes qui offrent autre choses que des thrillers, du sport, des mystères au jupon qui dépasse, les violons désaccordés d’histoires anciennes, des shows de chaises incestueux et autres produits bas de gamme qui sont le lot de la plupart des chaînes commerciales et dites spécialisées constituant votre fond de commerce.

Revenez à la raison de grâce et refaites vos devoirs. La chaîne Planète doit être maintenue dans votre offre de services.

Concluons. J’ai reçu comme vous vous en doutez sans doute une réponse parfaitement polie, mais parfaitement insignifiante dont je vous fais grâce.

Si comme moi vous regardez avec bonheur la chaîne Planète et que vous vous sentez lésés par cette décision arbitraire et inacceptable, n’hésitez pas. Faites comme moi et dites leur votre façon de penser. Qui sait, peut-être que la réalité est plus forte que la fiction.

COURRIEL DE BELL EXPRESS VU

LA CHAÎNE PLANÈTE

GILLES THÉBERGE