Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Nouvelle expérience pour Mamie Loulou et son Ti-Amour.

Grand-papa avait décidé de monter la tente-roulotte dans la cour pour y faire du rangement.

Il avait pris soin de l’installer à l’arrière de la maison, près du patio.

Mamie (pour faire sa fine…) décide de coucher avec Ti-Amour (qu’elle gardait vendredi soir) dans la tente-roulotte.

– On va faire du camping dans cour, mon trésor!

Mon-Trésor, du haut de ses quatre ans, est tout excité ! Il n’a «jamais de jamais non» fait du camping dans une cour et encore moins avec sa mamie.

On place les couvertures, les oreillers. On transporte la bibliothèque enfantine. On prend soin de bien faire notre pipi avant de sortir définitivement.

Et hop ! Dans la tente-roulotte!

On se pelotonne sous les couvertures et grâce à la lumière-veilleuse, Mamie lit les histoires préférées.

Soudain on entend, Miouwww ! Miouwwww ! Kiwi et Picotine, errant chez quelques voisins, ont senti notre présence. J’ouvre la porte à mes deux galvaudeuses.

Vers 21h00, Ti-Amour commence à bailler.

Mamie lui propose de passer à la période chansons et flattage de dos et de tête pour endormir son Petit Prince.

Il me regarde et me dit : «Tu vas pas entrer dans ta maison hein grand-maman ? »

– Non mon trésor, tu peux dormir en paix, grand-maman va rester ici jusqu’à demain matin.

Tout confiant, il se couche sur le ventre, je remonte TOUTES les couvertures, commence à chanter en lui caressant le dos.

Cinq minutes plus tard, l’enfant dort !

Mamie s’installe pour s’endormir à son tour. De même que les deux chatounes, qui après inspection minutieuse de l’endroit, se sont trouvé un coin pour faire ronron.

Il est 9H00 !

Devant l’éventualité du plaisir partagé, Mamie avait sous-estimé l’heure du dodo de l’enfant. Celui-ci peut s’endormir à 10h30 quand il vient en visite tellement il est heureux et énervé.

La noirceur, la chaleur et la fatigue de sa journée ont joué sur son horloge biologique. Toujours est-il que l’enfant dort comme une souche à 21h00.

Mamie croit qu’elle va passer une grande nuit de sommeil car elle se couche généralement vert minuit ! Ça va lui faire du bien ! Ahhhhhhhhhhhhhh ! Le silence, le bruit du vent dans les arbres… les ados qui s’amusent dans le parc juste à côté à se tirailler …

Ferme les yeux, ouvre les yeux, tourne à gauche, tourne à droite, sur le dos, sur le ventre, ferme les yeux, ouvre les yeux… Ah non ! Deux heures se sont écoulées.

J’ai dû finalement m’endormir car je me fais réveiller à 1H00 par les demoiselles désirant sortir. Je me lève, brrrr.. il fait un peu plus froid on dirait. J’ouvre la porte et elles sortent le plus dignement possible… sans se presser !

Je recouvre le petit. Il a les bras froids, je me colle sur lui pour le réchauffer ! On dirait qu’il est allergique aux couvertures.

À partir de ce moment, je suis sur le pilote automatique. Je me réveille à heure fixe pour recouvrir le petit.

Finalement, je me lève pour allumer la chaufferette que grand-père a eu la sagesse de placer sur la table. Je ne veux pas que l’enfant attrape le rhume.

Je dirais que vers 4H00 j’ai dû m’endormir enfin calmement…

Un gros boum me réveille en sursaut ! Je regarde l’heure : 5h30!

Je vois apparaître sur la partie toile de la tente-roulotte, au dessus de notre lit, quatre pattes et une queue touffue ! Je crois qu’il s’agit d’un petit écureuil noir fréquentant nos arbres qui a décidé de venir renifler cet abri…

Je fais des fouich! fouich! Soudain j’entends un petit rouuuuu … C’EST PICOTINE !!! MA Picotine a sauté sur la toiture de la tente-roulotte via la table de la balançoire et marche sur la toile !

Marc-Antoine vient lui aussi de s’éveiller !!! Il trouve ça du plus comique de voir les quatre petites pattes se déplacer, puis tout le corps étendu au-dessus de lui comme une ombre chinoise.

À 5h30 que faisait-il ? IL JOUAIT AVEC PICO en l’appelant !!!

– Il est encore très tôt tu sais Marc-Antoine, on doit refermer nos yeux !

Il a des nouvelles pour moi… Plus question de refermer les yeux.

Il se met à jaser et me fait remarquer ceci :

«Regarde, grand-mère, le soleil il allume la toile ici et pas de l’autre côté. C’est le soleil qui fait ça!» en me montrant les rayures orangées…

Si une grand-mère croit que l’enfant va se rendormir… c’est qu’elle est vraiment optimiste !

Nous décidons alors d’entrer dans la maison et de placer sa cassette de Chouboumanfou, ou quelque chose du même type, dans l’appareil de la chambre. Nous nous glissons sous les couvertures et pendant une heure j’entendrai le singe, le fourmillier, le zoizeau et les deux grands gars s’exciter dans la forêt.

À 6H30, terminée la cassette. Il veut jouer un peu avant d’aller rencontrer nos amis au restaurant comme à tous les samedis.

Nous serons les premiers arrivés au restaurant à 7H30. Du jamais vu ! )))

Nous avons déposé Ti-Amour chez ses parents vers 10H30.

Et grand-mère, arrivée à la maison, s’est dirigée d’un pas de somnambule directement dans son merveilleux lit pour une pause-dodo jusqu’à 13H00.

Pour rien au monde je n’aurais échangé ces heures contre un lit douillet et huit heures de VRAI sommeil.

Ce sont des occasions à ne pas manquer !