Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

C’est l’histoire du Seigneur qui veut éprouver le lapin pour constater son intelligence.

Si tu lis ou écoutes bien l’histoire, tu apprendras comment le lapin va réussir ses épreuves et comment le Seigneur le récompensera.

MISE EN ÉPREUVE DU LAPIN

Un jour, le Seigneur du lapin l’appela pour le mettre à l’épreuve. Il lui dit :
« Lapin, je sais que tu es intelligent, mais pour être encore plus intelligent, je veux que tu me ramènes des choses que je vais te citer. »

Le lapin répond :
« Quelles sont ces choses ? »

Le seigneur les énumère :
« Une calebasse remplie d’abeilles et de mouches, un serpent cobra et, enfin, une hyène. »

Le lapin dit au Seigneur :
« Je te les ramène tout de suite. »

Et il descend du ciel.

Quand il est descendu, il rencontre les abeilles et leur dit :
« Vous êtes vraiment nombreuses ! »

Ensuite il leur pose la question :
« S’il vous plait pouvez-vous remplir ma calebasse. »

Elles répondent :
« Bien sûr ! »

Après ces interrogatoires, elles rentrent toutes dans la calebasse, puis le lapin la ferme et s’en va avec.

Il fait la même chose pour les mouches. Elles aussi remplissent la calebasse qu’il ferme en s’en allant avec.

Pour le serpent, le lapin lui dit :
« Comme tu es grand et long ! C’est à cause de ta grandeur que je me demande ceci : entre toi et le bâton que j’ai avec moi, qui est le plus long ? »

Le serpent répond :
« C’est moi le plus long. Si vous êtes dans le doute on peut essayer. »

Le lapin dit au serpent :
« On essaye pour ne plus être dans le doute ? »

Le serpent répond :
« Oui, essayons pour en avoir le cœur net. »

Quand le serpent s’est mis autour du bâton, le lapin l’attache avec la corde et puis le ramène avec lui.

Pour l’hyène le lapin va chez elle et lui dit :
« Ma très chère amie, aujourd’hui j’ai un mariage chez moi, et je suis très chargé avec mes affaires du mariage, peux-tu m’aider à les supporter ? »

L’hyène dit au lapin :
« Je le ferai avec plaisir. »

L’hyène aide son ami lapin à prendre ses choses pour les amener chez son Seigneur.

En partant le lapin se met à chanter :

Mon ami Dieu m’a dit d’amener une calebasse pleine d’abeilles ;
oh Dieu je l’ai trouvée.
Mon ami Dieu m’a dit d’amener une calebasse remplie de mouches ;
oh mon Dieu je l’ai trouvée.
Mon ami Dieu ma dit d’amener un gros serpent ;
oh mon Dieu je l’ai trouvé.

Dans sa chanson arrive la partie de l’hyène, il chante dans sa gorge pour que l’hyène ne puisse pas comprendre et enfin il dit :
« Tout est là mon ami Dieu. »

Le lapin chante jusqu’à leur arrivée au ciel puis il dit à son Seigneur :
« Voici tout ce que tu m’avais demandé. »

Le Seigneur regarde le lapin et lui dit :
« Je suis très content de toi car tout ce que je t’ai demandé, tu me l’as apporté. Je sais maintenant que tu n’es pas intelligent pour rien ! »

Le Seigneur lui offre plus d’intelligence qu’avant car il sait que ce dernier saura l’exploiter … avec intelligence.

Voilà une histoire pour montrer que l’intelligence est une grande chose dans la vie d’un être mais que son exploitation intelligente est tout aussi nécessaire dans tous les domaines de la vie.

Réalisé dans le cadre d’activités de créations littéraires organisées par Association des Jeunes Maliens pour l’Épanouissement de la Langue Française dans l’Espace Francophone (AJMELFEF) par Gniré Ivonne Koné pour le texte, par des jeunes de la République du Congo sous la direction de Justin Lukomba, avec la participation de l’ACLJ.

La version livre avec illustrations est disponible :

COURRIEL ACLJ

Contes présentés chez Planète Québec :

Le Chagrin d’Abdoulaye
La fête de la Tabaski
Le roi du village et son berger
Le lapin de la Lune
Mise en épreuve du lapin

Ces contes, réalisés par des jeunes de pays africains, font partie d’un projet initié par l’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes qui est implantée au Québec.

L’ACLJ met en valeur les réalisations de ces jeunes en fabriquant du matériel d’exposition et en publiant des livres.

Ce partage de valeurs, de cultures véhiculées par ces contes venus de plusieurs pays francophones nous enrichit tous.

Afin de réduire les coûts de distribution de ces livres, ils sont directement imprimés dans les pays en développement participants: Mali, Congo, Bénin, Sénégal, grâce au support financier prodigué par quelques généreux donateurs.

Votre collaboration permettrait de faire encore davantage.

Avec un envoi de 20$, vous pourrez offrir ainsi une collection d’une douzaine de livres qui permettra à plus d’une cinquantaine de jeunes de profiter de votre générosité.

Source :

Didier Calvet
Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes Projet «Les Aînés à l’écoute des Jeunes»

PROJET JEUNESSE