Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Nathalie, que dire qui n’a pas été dit ? Qu’elle soit une enfant vedette, qu’elle n’ait pas eu d’enfance et qu’elle ait été idéalisée par les enfants du Québec d’une certaine époque qui l’aimaient et qui rêvaient de lui ressembler comme dans le Village de Nathalie.

Puis, nous apprenions que sa prime jeunesse à elle a été hypothéquée par des agressions sexuelles… une triste histoire de pédophilie !

Maman d’une adolescente, Nathalie aurait eu besoin de conseils, d’un peu plus d’amour des siens et d’intercompréhension avant d’entreprendre un retour à la vie artistique. En somme, précarisée avant, pendant et après la dénonciation de son bourreau, après coup, de faire une pause pour mieux reprendre son souffle.

Avec tout le tapage médiatique autour de Nathalie, à court terme a-t-on misé trop haut ? La croyait-on plus forte qu’elle ne l’était ? Peut-être que l’on a trop pressé le citron !

Quand on sait que l’artiste est rémunéré au cachet et qu’il est le dernier à être rétribué à moins d’être son propre agent… que dire de ses ex et de Madame Audrey Sergerie qui lui réclame une somme prohibitive.

Je me questionne sur la véracité des affirmations qu’a tenues en ondes Éric Campeau.

Je me questionne aussi sur l’amour que lui porte Lévis Guay. Quand Nathalie sera ruinée, Monsieur accourra vers son ex-conjointe, il versera deux ou trois petites larmes de crocodile et Madame le reprendra.

C’est pathétique… Nathalie se retrouvera la méchante de l’histoire ! Gagez-vous ?

L’histoire d’amour est peut-être une arnaque… il n’est pire eau que l’eau qui dort !

J’ai trouvé étriqués les propos qu’ont tenus en ondes à l’émission de Denis Lévesque Madame Milot et Monsieur Girouard.

Je suis d’accord avec Monsieur Vastel.

J’espère qu’elle trouvera la force de revenir au pays régler ses choses avant qu’il y ait trop de casse.

Bonne chance Nathalie et prends soin de toi.

Maman d’une Nathalie

Kathleen Potvin

SITE DE L’AUTEURE