Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

La campagne Le père Noël en français est lancée !

Impératif français et le Mouvement Montréal français lancent à l’occasion des emplettes de Noël une vaste campagne pour inciter les Québécoises et Québécois à acheter en encourageant les établissements où tout est en français.

La campagne Le père Noël en français débutera par une marche et un rassemblement de Pères et Mères Noël dans certaines rues et certains centres commerciaux, afin de distribuer des tracts invitant la population à acheter dans les établissements où l’accueil, l’affichage, la raison sociale, les dépliants, les catalogues, les brochures, les sites Internet, la musique ambiante et la langue de travail, bref où tout est en français!

Cette marche débutera le samedi 24 novembre à 10 h 30 dans les principaux secteurs commerciaux de Gatineau et se poursuivra le samedi 1er décembre sur la rue Ste-Catherine à Montréal.

Des capsules de 15 secondes seront diffusées sur les ondes de plusieurs stations de télévision et de radio à partir du 26 novembre.

« Par cette campagne, Le père Noël en français, nous voulons, avec la participation citoyenne, œuvrer à la francisation des entreprises et encourager notre économie. Achetons donc dans les commerces d’ici où tout est en français », déclare Jean-Paul Perreault, le président d’Impératif français.

Le président du Mouvement Montréal français, M. Mario Beaulieu, ajoute : « Acheter en français, c’est se respecter et se faire respecter. Utilisons notre pouvoir d’achat personnel et collectif pour promouvoir la force économique de la langue française. »

Dans le domaine de l’informatique et des communications, Impératif français et le Mouvement Montréal français recommandent de porter une attention particulière à la langue des logiciels, des claviers d’ordinateur, des répondeurs, des jeux vidéo électroniques, des systèmes d’exploitation et autres produits semblables.

Les emplettes de Noël sont une occasion d’offrir la langue française en cadeau et d’encourager les établissements d’ici où tout est en français.

Joyeuse francisation!

SOURCE :

Jean-Paul Perreault
Président
IMPÉRATIF FRANÇAIS