Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->


SOUS LES PALMIERS ET LES COCOTIERS #8

Pour lire les pages précédentes, cliquez au bas de ce texte sur AUTRES PAGES.

Vendredi 19 novembre

Re-départ par la A1A jusqu’à Vero Beach; puis nous suivons la 60 pour rejoindre la 95.

Si l’on veut arriver un jour à Fort Lauderdale…. Les villes deviennent de plus en plus rapprochées et les routes bondées de voitures.

Donc, destination CANDLELIGHT PARK de FORT LAUDERDALE
5731 s. State Road 7 (ou 441)
161./7 nuits US

Cependant, avant d’y arriver…. il faut faire la route 95 à 4 et 5 voies dans chaque sens entre West Palm Beach et Fort Lauderdale!!!

Miséricorde!!!

Le Métropolitain en double à l’heure de pointe!!!!

Une chance que nous connaissons la route et le numéro de notre sortie…

Quel bonheur de voir enfin l’enseigne du camping!

Le Candlelight Park est situé sur la route 441 ou SR 7; c’est-à-dire entre la 95 et le Florida Turnpike.

La mer est à environ 20 minutes en voiture dépendant du trafic…. et du trafic, il y en a!

Le terrain asphalté, paysagé et d’une propreté exemplaire s’avère un excellent choix.

Les gens sont très accueillants. À la réception, plusieurs employées parlent le français.

Dans les faits, vous pouvez très bien vous débrouiller à Hollywood si votre anglais est relatif.

Les résidents de 4 mois et plus forment un comité de loisirs et vous pouvez participer à une foule d’activités.

Les gens s’adressent facilement les uns aux autres; alors, si vous avez une certaine difficulté à vous faire des amis, l’endroit idéal doit certainement se trouver sur un terrain de camping ou un parc de maisons mobiles et non dans les gros immeubles à condos où chacun demeure chez soi.

Le plus réservé d’entre nous deux, c’est Luc. Le 2e soir de notre arrivée, il apprend qu’il y a une réunion concernant le golf… Il s’y présente et se fait immédiatement des compagnons… Ceux-ci vont 1 fois par semaine jouer… On forme des équipes selon la qualité de jeu de chacun. On va au terrain de pratique entre-temps…

Ça alors!!!

Aquaforme tous les matins, balle donnée, golf, shuffleboard, pétanque, baseball poche, bowling, fers, piscine, cours de peinture, cartes, cribbage, danse de ligne, chorale, soupers et fêtes; si vous suivez toutes les activités, vous n’aurez pas assez de 24 heures dans votre journée…

À ½ mille du Candlelight, vous retrouvez le Seminole Mobile Home & Camping.
Ce sont eux qui ont accepté d’entreposer Charlotte jusqu’à la fin de février, date où nous irons la chercher pour visiter tout le sud des États-Unis avec d’autres amis pendant 2 MOIS!!!

Le Candlelight n’entrepose que les roulottes des résidents qui demeurent 4 mois ou plus. Une chance que le Seminole nous a accepté; sinon, nous aurions dû ramener Charlotte au Québec…. OUFFF!!!

Comme la mer n’est pas à proximité et que je ne suis pas très familière avec les gens du camping vu mon peu d’intérêt pour les sports, qu’est ce que je peux bien faire de mes journées????

Petit déjeuner très relaxe en regardant les gens se promener. Je suis « embrayée » sur la petite vitesse…. de toute façon, j’ai tellement CHAUD que je deviens trempée dès que je bouge. Ce qui n’est pas dû à la chaleur floridienne mais bien au dérèglement de mon thermostat interne qui s’imagine que je suis au Pôle Nord et qu’il doit me fournir un surplus de BTU!!!

Pour mettre l’air climatisé, je devrais tout fermer 24/24 et vivre dans ma boîte de sardines… je préfère avoir chaud! Mais titi que je suis paresseuse.

À l’occasion, nous allons dans des centres commerciaux gigantesques, faire des balades au bord de la mer ou marcher sur le Broadwalk de Hollywood.

On se repose.

Luc va au champ de pratique de golf.

Moi, je lis, j’écris cette chronique au fur et à mesure, j’écris toutes mes cartes de Noël! J’aime bien acheter des cartes sans écriture à l’intérieur… C’est beaucoup plus long à écrire que juste apposer une signature, mais combien plus agréable à recevoir.

Le point saillant de ce voyage à Hollywood s’appelait: Michèle Sénécal, votre Miss Showbiz et directrice du nouveau magazine « Destination Soleil »; ainsi que son amie, sa collaboratrice et ma correspondante, Denise Lefebvre.

Est-elle aussi gentille qu’elle en a l’air???

C’est ce que vous saurez au prochain numéro!!! )))