Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Pour lire la première page, cliquez, au bas de cette chronique, sur AUTRES TEXTES et vous trouverez très facilement.

Mercredi, 25 août – J’ai téléphoné à Jean-Pierre Rioux,(détails au bas de la chronique) le gardien des îles, pour savoir si 4 places seraient disponibles pour faire l’excursion à l’ÎLE AUX BASQUES ce mercredi. Comme nous sommes « hors-saison » nous avons pu y aller (si vous désirez faire l’excursion en plein été, téléphonez à l’avance, car cette excursion est très populaire et Jean-Pierre Rioux est extraordinaire comme guide)

Le bateau que nous utilisons se trouve sur cette photo à droite du quai. C’est un bateau de pêche très solide.
Nous devons nous asseoir à l’arrière de la cabine sur des bancs longeant les côtés et l’arrière du bateau.

Le ciel est bleu, le vent est léger et la mer est légèrement agitée. Rien pour avoir le mal de mer cependant (j’ai le mal de mer en chaloupe sur un lac… alors… si je dis « rien pour avoir le mal de mer », c’est que tout est suffisamment calme).

Nous sommes 12 passagers.

Sécurité oblige, nous devons revêtir des gilets de sauvetage….

Description de la chose: c’est rouge vif et dur comme de la brique.
Il y a un collet qui fait le tiers du dos et qui devra remonter si tu tombes à l’eau comme un oreiller…. Le devant est composé d’une GROSSE bavette qui te descend, comme elle peut selon ton « imposance devantale ».
Tu passes tes bras dans les courroies, tu tires sur 2 cordons, tu fais le tour de ta taille et tu attaches les courroies sur la bavette si té capable.
Une tite-maigre a fait une belle grosse boucle sur sa bavette….grrrrr.
moi un tit noeud et les « un peu plus costaud » passent par en-dessous de la bavette.

Jean-Pierre nous dit que l’eau est à peu près à 50F. On peut survivre environ 5 minutes dans cette eau; si on porte la ceinture, on « toffe » 10 minutes mais ils peuvent récupérer nos bijoux et notre argent plutôt que de couler à pic.)))

J’ai trouvé que c’était une excellente raison de souffrir 5 minutes de plus…

Ça y est, on part…. OUPS, la mer est plus agitée et les occupants en face de moi reçoivent de l’eau. On arrête le tout et on demande à ceux qui le désirent de changer de bord. Luc aimant l’aventure et les défis change de place avec Jacqueline, qui, comme moi, préférons rire des autres que de faire rire de nous. Pour ceux qui se feront mouiller, on a prévu des imperméables-protecteurs….. protecteurs d’eau, pas du ridicule, voir photo de Luc et Yvan

D’un bord, c’est le déluge; de l’autre que quelques petites gouttelettes perci-perlà !!! Mais quelle rigolade de voir nos deux Grands Explorateurs !!!

Nous arrivons donc après environ 20 minutes de navigation sur l’Île aux Basques.

Demain je vous raconterai ce qu’était cette île et ce qu’elle est devenue

EXCURSIONS – ÎLE AUX BASQUES
Jean-Pierre Rioux,
Gardien des îles
418 – 851-1202
Excursion d’une durée de 3 heures avec J.P.
Tous les jours
Horaire selon les marées.
Course au trésor pour les groupes d’enfants
Tarifs: 15,00$/personne
Gratuit pour les enfants de 6 ans et moins
Une nature protégée par la
Société Provancher d’histoire naturelle du Canada
depuis 1929.