Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Si ça n’avait été de deux événements assez particuliers avec des dominicains, notre semaine en R.D. aurait été sans autres commentaires…. mais avec Tati-Loulou et Mami-Loulou, il y a toujours des événements….

Le premier…. Mamie-Loulou doit acheter pour un client de sa boutique des cigares… Il lui a donné 800$ canadiens pour acheter 4 boîtes de cigares…. La folie porte pas juste à tuer….. Donc, nous savons que nous trouverions ces cigares à la Plaza Bavaro….

Mardi matin après déjeuner, nous nous installons sur le bord de la route pour attendre le wawa (autobus local qui nous amène à Bavaro!) Il ne manquait que les poules dans cet autobus….des sacs, des valises en plein milieu de l’allée, des étudiants, des gens et des touristes….très typique!!!!

Arrivée à Plaza Bavaro, on entre dans une des premières boutiques où il y a des cigares. Mamie-Loulou commence à marchander avec le gars pour des cigares de première qualité; et baisse sur un bord et remonte sur l’autre et ça dure et ça dure. Finalement, le vendeur lui fait les cigares pour 600$. Mamie-Loulou lui dit qu’elle va les prendre, mais qu’elle veut faire le tour du centre commercial. Le vendeur lui dit: » Es-tu certaine de revenir? » et elle lui répond «Oui»

Ce que nous ne savions pas, c’est que le vendeur doit les commander au grossiste de cigares, car il n’a pas 4 boîtes de ces cigares dans sa boutique….

On continue à marcher et ça marchande pour du café, pour des peintures, des souvenirs et on achete rien car on fait le tour… Arrive dans une autre boutique plus loin et là Mamie-Loulou trouve exactement les cigares que son client lui avait demandé….. l,200$ pour 4 boîtes. Et là que je te bargaine le prix et on en arrive à 7l0$ pour les 4 boîtes…..

Pendant ce temps, Cricri et moi sommes bien tannées, et comme on est pas bargaineuses pour deux sous, on en vient à rester à l’extérieur des boutiques… On voit un gars avec une machine à calculer qui va d’une boutique à l’autre. C’était le grossiste des cigares, et les boutiquiers bargainaient aussi avec lui; celui-ci venait de vendre 4 boîtes au premier commercant!!!!

Mamie-Loulou conclut son achat à 7l0$. On sort de la boutique avec notre tit-sac de plastique semi-transparent!!! Sept cent dix dollars de cigares!!!! dans un tit-sac!!! Et là on entre dans les boutiques précédentes pour acheter le café et les tableaux! Mais les vendeurs veulent nous manger car ils savent que Mamie-Loulou n’achètera pas les cigares au premier!!!!!!

On devient alors Personna non grata dans tout le centre commercial et tous les boutiquiers nous fusillent du regard et quand on repasse devant la première boutique, le boutiquier nous dit: « You are bad people, you!!!! » Car ce vendeur avait acheté inutilement pour 600$ de cigares!!!! On doit sortir ça presse…


Chers lecteurs, revenez demain pour la suite, parce que je crois que je ne me sens pas trop bien….