Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

Mets les tites-valises dans le tit-boggy arrière, monte dans le tit-triporteur. HÂÂÂÂ … et là, le conducteur du tit-triporteur décide de reculer plutôt que de faire un détour pour nous sortir du tit-sentier….. Un tit-coup par en avant, un tit-coup par en arrière, oups, les fleurs….. un tit-coup par en avant, un tit-coup par en arrière, oups, on vient de tomber en bas du trottoir….

Tati-Loulou est sur le bord de faire pipi dans sa culotte et c’est pas distingué du tout de rire ainsi du gentil tit-porteur-qui-n’a-pas-encore- son-permis-de-conduire!!!!!

Un tit-coup par en avant, un tit-coup par en arrière et il juge qu’il peut enfin reculer complètement…. fiouuuu!!!

Il nous dépose donc au bout du tit-pâté de maisonnettes qui sera notre havre de repos et il repart….. Mais ce qu’il fait noir!!!!! Deux valeureuses personnes nous viennent en aide!!!!

On entre dans la maisonnette, sniff snifff, ça sent l’humidité à plein nez… pas grave… on a vu pire… HÂÂÂÂ Enfin, 2:00!!!!! Vite! Vite on dort! zzzzzzzzzzzz  Le téléphone-réveil-nuit sonne à 4:00H. Dreling, dreling, dreling, dreling, dreling… ouiiiiiiii alllllllooooooooo! Il est 4:00 hrs, allez hop cascades!!!!!! dira le joyeux téléphone-réveil-nuit en espagnol!!!!!

Où suis-je, avec qui couchais-je hier nuit, que fais-je dans cette maisonnette qui n’est pas la mienne???? Toutes des questions qui n’ont trouvé leur réponse que quelques minutes plus tard, étant dans un semi-coma. Mamie-Loulou et Tati-Loulou font une levée du corps douloureuse…. On marche les tites-pattes raides… les tits-genoux veulent plus plier ni le tit-dos et encore moins les tites-chevilles….. et comme deux tits-canards-la-patte-cassée, on resaute dans nos vêtements mi-hiver de voyage.

Mais moi je ne veux pas mettre ma tite-culotte qui a failli avoir du pipi dedans!!!! Ni mon tit soutien-gorge qui m’a sciemment scié l’épaule!!!! Je partirai donc nue…..sous mon pantalon et mon chandail!!!!! Si ma mère me voyait….si l’avion tombait et qu’on me trouvait ainsi vêtue…..quelle honte!!!!! Au yable le déshonneur!!!! Refermons la valise à main, refermons la maisonnette et reprenons allègrement le chemin de la réception.

Sur notre sentier de Damas, nous retrouvons Petit-Pat et Cricri tous aussi fringuants que nous…. Nous arrivons donc à la réception…. « Line-up »!!! Faut remettre la clé et vérifier si nous n’aurions pas fait pour 2,000$ d’appels interurbains!!! « Line-up » autobus pour le retour à l’aéroport….. Quand nous arrivons à l’aéroport, celui-ci est fermé… Tous les Dominicains font dodo à cette heure matutinale….. « Line-up »

Enfin on voit les portes du paradis s’ouvrir devant nous!!!!! et nous devons refaire le même trajet que la veille…. scanner: des fois que sous l’emprise de la colère on aurait décidé de mettre une arme mortelle dans notre valise-à-main pour tuer le premier ou la première qui oserait nous regarder de travers….

Et remarche sur la piste beaucoup moins chaude que la veille vers notre oiseau-transporteur. ENFIN! ma valise-à-main est sous le banc et mon petit-derrière (c’est relatif!!!) est enfin assis sur mon banc…. Qui vient s’asseoir dans le banc de l’autre côté de l’allée???? Nos expulsés d’hier soir!!!!! Ha! non par exemple!!!!!

Enfin 6:30… les moteurs vrombissent, la piste défile sous nos roues bien chaussées, et tel un bel oiseau migrateur, nous nous envolons vers notre
Finalement, vers l0:30, heure de Montréal, notre grand oiseau se pose sur la piste. ENFIN!!!

Et resoulève la fameuse p’tite-valise… 😉 puis, en route vers la douane et le carrousel des valises de l’aéroport…. À ll:30 nous étions confortablement installés dans la wagonnette de Papi-Jacques qui nous ramène, dans le blizzard vers notre résidence…

En conclusion, eh oui! faut bien en arriver là. Un retour comme celui-là fait que tu es content d’arriver chez toi. Tu n’as plus du tout les blues, tu es heureux de retrouver époux-chéri, enfants et chatte Kiwi. Aussi, je vous conseille de partir avec des jeunes adultes; c’est une expérience très plaisante, car ils apportent un vent de fraîcheur, un goût d’avoir du plaisir et de redevenir soi-même un peu plus jeune sinon de corps, du moins de coeur.

J’espère que vous avez aimé les aventures rocambolesques mais véridiques de…