Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon DE TOUT DE RIEN ->

CLIQUEZ SUR ARCHIVES POUR RETROUVER LES PAGES PRÉCÉDENTES

JOUR 12 :

MERCREDI, 17 MARS 2004

HEURE DE DÉPART : 9H15
DE : NEW ORLEANS LA MÉTAIRIE

HEURE D’ARRIVÉE : 16H00
À : Duson (banlieue ouest de LaFayette) sortie 92

ROUTE : la 10

? (oublié) km parcourus

MOTEL : SUPER 8 ****
Super Propre – 43,06 avec coupon + déjeuner –

NOTES :

Dans un précédent voyage, j’ai beaucoup parlé de la ville de N.O.
Nous y revenions pour retrouver l’ambiance du précédent voyage. Ce ne fut pas le cas. (Planète Québec – De tout de Rien – Archives)

N.O. à 10h30 du matin n’a rien de merveilleux, la ville ressemble plus à une gigantesque poubelle débordante de détritus. Il n’y a personne dans les rues. N.O. vit la nuit, pas le jour.

Nous avons déambulé quelques heures dans le vieux quartier français, et finalement nous avons quitté N.O. sans regrets.

Sur la 10 nous croisons Baton Rouge. http://www.louisianatravel.com/regions/cajun.cfm Comme je suis fatiguée et qu’il n’y a pas de visite guidée, nous continuons vers http://www.breauxbridgelive.com/visitor.html Henderson-Breaux Bridge (pays cajun et du crawfish)

Une amie nous avait suggéré de faire un tour de bateau dans le Bayou. Nous avons trouvé l’emplacement très retiré du monsieur référé… le dernier tour de la journée venait de partir. On ne peut pas dire que c’était notre plus formidable 24 heures…

Nous avons donc traversé http://www.ohwy.com/la/l/lafayett.htm LaFayette pour trouver un très beau motel à Duson.

Par contre, nous sommes revenus souper à Lafayette chez http://www.randols.com/bands.html RANDOL’S – allez visiter le site, vous allez avoir un bon aperçu du genre. VOUS N’AVEZ PAS LE DROIT DE PASSER PAR LÀ SANS ALLER SOUPER CHEZ RANDOL’S !!!
On y mange des crawfishs (écrevisses), on y danse… Le party tous les soirs ! Et comme nous étions à la St-Patrick, ça tournoyait en vert !! )))

Toute la 10 en Louisiane est construite sur pilotis de ciment avec quelques petits bouts seulement sur l’asphalte. Un travail incroyable des ingénieurs routiers.

C’est ce soir-là que nous avons découvert les motels SUPER 8 ! Vous allez réaliser que nous avons apprécié…

D’autres sites :

http://alligatorbayou.com
http://www.mcgeeslanding.com
http://www.houmatourism.com
http://www.lafayettetravel.com
http://lafourche-tourism.org
http://www.iberiaparish.com
http://www.jeffdavis.org
http://www.cajunman.com
http://www.cajunhouseboats.com
http://www.visitlakecharles.org

HOME-LAYOUT

http://www.breauxbridgelive.com

~~~~~~~~~~~~

JOUR 13 :

JEUDI, 18 MARS 2004 très nuageux

HEURE DE DÉPART : 10h40
DE : DUSON,(LAFAYETTE W.) LA

HEURE D’ARRIVÉE : 16H00
À : GALVESTON TX http://www.traveltex.com

ROUTE : la 10 – 225 à Minnie, nous avons pris la 124 pour aller vers le bord de mer et Galveston, puis la 87

? (oublié) km parcourus

MOTEL : SUPER 8 ****
Super Propre – 68,94 pas trouvé de coupon – légère réduction 60+ + déjeuner –

NOTES :

Ce matin nous avons relaxé – Lever : 8H45 – déjeuner – lavage.
Disons que ça fait du bien !

Nous avons décidé de prendre la petite route du bord de mer. Nous sommes arrivés à Galveston par traversier.

C’est la semaine de relâche dans cet état… Oufffffffff du mondeeeeeeee! Nous voyons un grand motel bleu qui semble OK, pas beau comme les Super 8 mais bon, comme ça semble plein partout… Je réserve, prends la clé et nous entrons dans la chambre. L’Horreur ! Pire que le King Cole à Hollywood ! (voir chroniques dans archives) Je ne peux absolument pas rester là, je préfère dormir dans le camion. Luc pendant ce temps apporte les valises. Lui aussi est découragé mais me dit : « Pour une nuit… on va faire avec ! On restera plus longtemps dehors ! » Pour ma part, il n’en est pas question ! Quitte à perdre notre 50$, moi je ne veux même pas ouvrir ma valise là ! Je retourne donc voir la dame de la réception. Comme elle n’avait pas encore passé ma carte de crédit, elle accepte de me redonner les documents – moi la clé ! Une gentille dame asiatique qui a bien compris notre dédain. Ils avaient ouvert le motel pour le Spring Break et aucun ménage n’avait été entrepris depuis la fermeture à l’automne ! D’après moi, ils n’avaient que replacé les couvertures déjà utilisées – et l’odeur de moisi !!!

On trouve le SUPER 8. Dernière chambre, au diable le prix ! Aussi propre que la veille… J’écris présentement et je suis dans un état…. Je ne supporte plus ces « crises » de la vie ! Elles me vident de toute mon énergie vitale !

http://www.galveston.com GALVESTON

TRÈS BELLE VILLE DE BORD DE MER