Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

11e Journée mondiale du livre et du droit d’auteur
dimanche 23 avril 2006

« La création, les fruits de l’imaginaire »

Le dimanche 23 avril 2006, le Québec et le Canada francophone célébreront la 11e Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Cette année, l’écrivain et le travail de création littéraire sont au cœur de l’événement.

À l’heure où l’explosion du monde numérique et du virtuel annonce des possibilités de création nouvelles, il est plus que jamais important de reconnaître aux auteurs l’importance de leur travail et de leur remettre la juste valeur de ce qu’ils nous apportent d’émotion et d’évasion.

Car, à la manière des athlètes, les écrivains s’entraînent, peaufinent leur style, cherchent la perfection et bâtissent notre imaginaire, le plus souvent en observant une sévère discipline.

Chrystine Brouillet et Dany Laferrière, porte-parole de la 11e Journée mondiale du livre et du droit d’auteur

Chrystine Brouillet et Dany Laferrière seront cette année encore porte-parole de l’événement. Tous deux reconnus pour leur talent mais également pour leur implication dans la promotion du livre et de la lecture, Chrystine Brouillet et Dany Laferrière partageront, avec tout le vocabulaire coloré qu’ils savent si bien manier, leurs expériences et réflexions sur l’écriture, la lecture et le monde du livre.

Dany Lafferière compare le livre à une carte au trésor :
« (…) Les deux morceaux réunis permettraient de découvrir ce trésor. Je ne sais plus à quel moment, j’y ai vu une magnifique métaphore de la littérature. L’un est l’écrivain; l’autre, le lecteur. La carte complète c’est le livre. On doit se dire chaque fois que l’on tient un livre entre ses mains qu’il s’agit là du résultat d’une des mystérieuses batailles dans les régions sauvages et pures de l’enfance. Là où le rêve tient lieu de réalité. »

Dany Laferrière

Chrystine Brouillet, quant à elle, évoque l’énigme de l’inspiration :
« Écrire est un processus étrange, violent et doux, où le désordre le dispute à la méthode, où l’inquiétude succède à l’enthousiasme, où le pouvoir des personnages échappe parfois à leur auteur. Écrire est un acte énigmatique et jamais je ne chercherai à en percer le mystère car c’est dans ce mystère que je trempe ma plume, que naissent les histoires, les conflits, les rêves, les sourires des chats, le parfum du mimosa, la grâce d’une adolescente, les fantômes ou la brume d’un matin de printemps. »

Chrystine Brouillet

Près de deux cents activités pour toute la famille

Relayée par les bibliothèques, les écoles, les librairies, les éditeurs et de nombreux autres organismes, les écrivains seront à l’honneur dans près de deux cents activités organisées un peu partout, pour toute la famille :

– Rencontre avec Marie Laberge à la bibliothèque du Mile-End.

– Présentation de leurs livres par des auteurs laurentiens dans les salles d’attente d’établissements de santé de Saint-Jérôme, Sainte-Agathe, Saint-Sauveur et Mont-Tremblant.

– Spectacle de poésie et de chanson à la salle de spectacle du Dépanneur Sylvestre, à Gatineau, avec deux auteurs de l’Outaouais, Jean-Pierre Picard et Gilbert Troutet.

– Véronique Drouin, auteure jeunesse, expliquera aux enfants ce qui rend les héros attachants à travers quelques jeux et activités à la bibliothèque Éva-Senécal de Sherbrooke.

– Création et conception d’un recueil de souvenirs d’enfance pour les jeunes de 9 à 12 ans à la bibliothèque de l’Anse-au-Griffon.

– « Livrez, au suivant… », un dépôt de livres en différents endroits de la municipalité d’Amos par tous ceux qui souhaitent partager leurs lectures préférées.

– Et bien d’autres activités encore… L’ensemble de la programmation est disponible sur le site www.jmlda.qc.ca.

Rendez-vous incontournables à la Grande Bibliothèque

Le comité organisateur de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur présente également, pour l’occasion, une journée spéciale à la Grande Bibliothèque (475, boulevard De Maisonneuve Est à Montréal).

À 10 h 30, les plus jeunes (5-11 ans) pourront assister à la présentation de la pièce de théâtre « Dans le livre, les étoiles », de la Compagnie Piperni : Brel invite Marie-Manouche à partir vers la Lune. Mais pareil voyage n’est pas de tout repos. Pour s’y rendre, il devra consulter un grand livre de la bibliothèque…

À 14 h, les écrivains Luis Sepúlveda, auteur du Vieux qui lisait des romans d’amour et invité d’honneur du 6e Symposium international sur le droit d’auteur, Dany Laferrière, David Homel, Robert Soulières (également éditeur) et l’avocat Julius H. Grey, porte-parole du mois d’avril de Montréal, capitale mondiale du livre, promettent de livrer, à la table de Francine Moreau, un débat animé sur le thème de la création littéraire et du droit d’auteur.

6e Symposium international sur le droit d’auteur de l’Union internationale des éditeurs

Le 6e Symposium international sur le droit d’auteur de l’Union internationale des éditeurs se déroulera du 23 au 25 avril 2006 à Montréal. Tenu une fois tous les quatre ans, ce forum majeur au sujet du droit d’auteur permettra aux éditeurs, experts et représentants d’ONG d’une trentaine de pays d’échanger sur les enjeux actuels du droit d’auteur à l’échelle mondiale (www.anel.qc.ca).

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur en quelques mots

Initiative internationale de l’UNESCO, la JMLDA est célébrée au Québec depuis 1996. Pour souligner cette journée symbolique, en plus des centaines d’activités organisées, il est de tradition d’offrir une rose, chaque 23 avril (anniversaire des décès de Cervantes et de Shakespeare), à tous ceux qui acquièrent un livre.

Les activités de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur sont organisées en collaboration avec l’ensemble des partenaires du milieu du livre. Les activités qui se déroulent le 23 avril et la promotion qui entoure l’événement reçoivent le soutien financier du ministère du Patrimoine canadien, de la Société de développement des entreprises culturelles, du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, du Conseil des Arts du Canada et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Nous tenons à les remercier pour leur appui essentiel à la tenue de cette fête du livre. L’imprimerie Transcontinental commandite quant à elle depuis plusieurs années l’impression du matériel promotionnel.

Source :
Mireille Bertrand

Claude Brisebois
Les Majuscules