Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

2011 – siècle et un an après la terrible crue de janvier 1910, Paris à nouveau submergé.

Le jour où les quatre fleuves entreront en crue, l’Apocalypse sera proche. La cité de la démence et du péché sera noyée sous les eaux. Elle sera purifiée comme Sodome et Gomorrhe l’ont été par le feu du ciel…

Pour les adeptes du Temple de la science mentale, les pluies diluviennes qui, depuis des jours, s’abattent sans discontinuer sur l’île-de-France prouvent que la prophétie est en train de s’accomplir…

Il est temps d’agir.

Mais la secte n’est pas la seule à voir en cette crue centennale une occasion inespérée.

Tandis qu’elle prépare une série d’attentats susceptibles de faire de Paris une nouvelle Atlantide, maîtres-chanteurs et pillards d’un genre nouveau déferlent eux aussi sur la capitale…

Les pouvoirs publics semblent impuissants.

L’eau monte inexorablement…

Bientôt la Seine va déborder, et tout emporter…

Que faire pour éviter que la ville ne plonge dans le chaos ? N’est-il pas déjà trop tard ?

L’AUTEUR :

Avant de rédiger ce roman, GÉRARD DELTEIL a mené une enquête approfondie auprès des services de l’état et de la Ville de Paris qui seront amenés à intervenir en cas de crue.

Cet ancien journaliste, né en 1939, est l’auteur de quelque quarante polars, dont N’oubliez pas l’artiste (Grand Prix de littérature policière, Gallimard, 1985), Pièces détachées (Prix du Quai des Orfèvres, Fayard, 1993) et Les Pillards de Bagdad (L’Archipel, 2003).

2011
Gérard Delteil
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
2004 – 418 pages – 33,95$ – 20,95 euros