Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> PSYCHOLOGIE – NOUVEL ÂGE – SPIRITUALITÉ ->

L’amour Divin m’a offert toute sa puissance protectrice pour que je puisse reconnaître et me libérer enfin d’un seul fonctionnement erroné dans sa globalité.

J’ai dû aller jusqu’à passer à la trappe dans les trois dimensions — émotionnelle, physique et mentale.

Ce fonctionnement est le rôle que j’ai joué comme salvatrice en relation aux hommes que j’ai aimés.

Cette manière d’agir était toujours inscrite dans ma bande de fréquence vibratoir, depuis des vies et des vies.

Ces dernières années, j’ai intégré et saisi en toute liberté la possibilité — d’un simple pas de recul — d’utiliser le discernement pour libérer une des énergies de ce travers dans mon plan émotionnel.

En continuant mon parcours de vie, ce travers je l’ai reconnu cette fois dans ma personnalité, où se situe mon ego.

J’ai quitté ce processus, celui qui me manipulait dans le besoin de prouver aux hommes de ma vie que j’étais vraie dans le verbe et l’action.

À mon insu, j’ai dû aller jusqu’à me faire violence pour me baigner dans l’obscur, qui s’était confortablement installé dans mon mental, plus précisément dans sa part intellect.

J’ai eu besoin d’aller jusque-là au risque d’y perdre ma peau.

Cette fois définitivement libérée de ce processus dans les trois dimensions, j’ai pris conscience et découvert l’importance d’entrer dans la vigilance à chaque respiration, pour qu’elle devienne mon garde-fou et ma béatitude.

Après avoir reconnu l’impact si violent, devenu cadeau, de ma dernière période de vie, je ne peux que remercier toutes les personnes qui se sont exprimées à travers l’ombre et l’obscur sur mon chemin de vie.

Sans ces rencontres, je me serais bêtement endormie en énergie, en me leurrant que j’avais tout testé, tout connu, tout compris.

À L’AUBE DE LA DÉLIVRANCE
Huguette Frei
ÉDITION T’AME
Collection Thérapies énergétiques
2005 – 120 pages – 14,95$