Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

ALICE COURT

AVEC RENÉ

Vous arrive-t-il parfois de tomber amoureuse folle d’un écrivain dès les premières pages de son roman ???

Bien, moi ça m’est arrivé avec la lecture de « C’est pas moi, je le jure ! » de Bruno Hébert, il y a deux ans. J’ai voté pour ce livre au Salon du Livre, je l’ai recommandé à des ami(e)s…. Son petit Léon m’avait chavirée !!!

Cherchez-moi pas pour une couple de soir !!!!

~~~

Septembre 1969, soit un an après que nous l’avons laissé à la fin de « C’est pas moi, je le jure !, Léon Doré entre en cinquième année à l’école Saint-Matthieu.

Il a de bonnes raisons d’être un brin déprimé.

L’école, ce n’est vraiment pas fait pour lui.

En plus, il y a Thibault, Lefebvre et Raton, le trio infernal qui s’est juré de lui casser la gueule.

Ce second roman, à la fois plus bouffon et plus grave que le premier, nous montre Léon Doré pris au piège de l’école.

Quand il tente de trouver de l’aide auprès de ses parents, il ne fait que sombrer plus profondément dans le malentendu.

Et cette fois-ci Pour cet enfant sur le point de sortir de l’enfance, il n’y a plus d’évasion possible dans l’imaginaire et le merveilleux.

Ni le charme de Léon Doré ni son art consommé du mensonge ne pourront le tirer d’affaire.

Mais c’est sans doute pour ces deux mêmes raisons que le lecteur, lui ne pourra lui refuser sa sympathie.

Bruno Hébert livre ici un second roman qui sait traduire à merveille les désarrois d’un garçon de onze ans.

Tout en faisant revivre une époque, celle des années 60, avec ses excès et ses utopies radicales, il brosse, avec infiniment de sensibilité, le portrait intemporel d’un enfant qui ne trouve sa place nulle part.

Avec son premier roman, il s’est mérité le Prix des libraires de même que le Prix France-Québec/Philippe-Rossillon

ALICE COURT AVEC RENÉ
Bruno Hébert
BORÉAL
184 pages – 19,95 $