Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> PSYCHOLOGIE – NOUVEL ÂGE – SPIRITUALITÉ ->

Le Reiki, ancienne technique de guérison naturelle, fut redécouvert dans un manuscrit vieux de 2 500 ans, à la fin du XIXe siècle, par un prêtre japonais, Mikao Usui.

Après de longues recherches, Usui trouva, dans un monastère bouddhiste, des rouleaux (appelés Sutras) contenant des dessins qui décrivaient précisément les méthodes, symboles et formules qu’un disciple de Bouddha avait utilisés pour parvenir à guérir, puis pour transmettre son savoir à d’autres.

Cependant, il manquait à Usui la pratique de cette technique si mystérieuse…

Après quelques jours de jeûne et de méditation, il reçut la révélation, découvrit les symboles du Reiki et leur mode d’application.

Ce fut le début d’une nouvelle existence pour Usui ; il consacra sa vie au Reiki afin de soulager tous les nécessiteux.

Aujourd’hui, Usui repose dans un temple, à Kyoto.

Sur la stèle, sa vie est retracée ainsi que les principes du Reiki.

Son premier successeur, le docteur Hayashi, constata que le Reiki trouve automatiquement la source des maladies, traite leurs causes et apporte de nombreux bienfaits au corps et à l’esprit.

À sa suite, Hawayo Takata propagea le Reiki à Hawaï et aux États-Unis, durant plus de quarante années.

Elle forma vingt-deux maîtres de Reiki et mourut en 1980.

Entre-temps, le Reiki a fait son apparition en Europe et dans la plupart des pays du monde.

Il tient une place de plus en plus visible dans la vie quotidienne des foyers, mais aussi au sein du corps médical.

Dans ce B.A.-BA du Reiki, si l’auteur (lui-même maître de Reiki) insiste sur le fait que cette technique est un moyen de soulager nos maux physiques et psychiques, il engage à ne pas la considérer comme une panacée.

Il avertit que, en aucun cas, nous ne devons tenir éloignée la médecine allopathique : si le Reiki complète un traitement médicamenteux, il ne s’y substitue jamais.

Le Reiki est une énergie de vie, de lumière et d’amour.

B.A.-BA DU REIKI
Jean-Marc Harel-Ramond
LES ÉDITIONS PARDÈS
2006 – 128 pages – 22,95 $ – 12 euros