Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Originaire de Québec, Janine Tessier habite Cap-Rouge, une petite localité à quelques kilomètres de la capitale.

Diplômée en sciences hospitalières de l’Université Laval, madame Tessier possède de plus des crédits en littérature, sociologie, psychologie et musique.

Mariée dès la fin de ses études, elle est mère de deux enfants.

En 1969, à la suite d’une maladie pulmonaire qui l’oblige à garder le lit pendant plusieurs mois, elle écrit son premier roman, Constance, qu’elle range au fond d’un tiroir.

Guérie de son mal, accaparée par l’éducation de ses fils, elle délaisse l’écriture sans toutefois perdre son intérêt pour les arts.

Elle fait partie d’un cercle littéraire, suit des cours de peinture, de chant classique et se remet au piano, qu’elle avait abandonné lors de ses études universitaires.

Ses connaissances dans cette dernière discipline l’amènent à faire des arrangements musicaux pour une chorale en plus de joindre sa voix pendant dix ans à un chœur spécialisé dans les airs d’opéra et la musique sacrée.

Son intérêt pour le passé l’incite à dresser la généalogie de sa famille en plus de consacrer de longs moments à déchiffrer les registres notariés des premiers temps de la colonie.

Durant quelques années, membre d’une société d’horticulture, elle écrit pour leur revue des articles qui racontent ses expériences d’amateur.

Encore aujourd’hui, elle occupe ses moments de loisir à soigner les fleurs. Elle possède dans sa cour une jolie variété de vivaces qu’elle appelle son jardin secret.

Janine Tessier a beaucoup voyagé, principalement en Europe, le continent qu’elle préfère.

La nature, bien présente dans ses romans, l’émerveille.

Chaque fois qu’elle en a la possibilité, elle fuit l’agitation de la ville et s’évade vers la campagne dans laquelle elle trouve le silence et l’inspiration pour recréer les temps révolus.

Elle est l’auteure de quatre romans: L’Homme de la Rivière (1999), Constance (2001), La Veuve de l’artiste (suite de L’Homme de la Rivière) (2003) et Les Feux de l’aurore (2005).

Ce dernier connaît un second volet en 2006 avec Lise.

Et enfin, en 2008, madame Tessier offre aux lecteurs un troisième volet de L’Homme de la rivière, avec Les Héritiers de l’homme de la rivière, où l’on suit l’envol de la carrière de l’un des fils Savoie sur la Côte-Nord, une région alors en pleine expansion dans les années 1960 et 1970.

Titres de l’auteure :

1. L’Homme de la Rivière (1999)
2. La Veuve de l’artiste (2003)
3. Les héritiers de l’homme de la rivière (2008)

Constance (2001)

Les Feux de l’aurore (2005)
Lise (2006)

LES ÉDITIONS JCL