Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Brillant recueil de quatorze nouvelles, dans lequel CLAUDE BOISVERT démontre, une fois de plus, sa très grande maîtrise de cet art difficile.

Courtes nouvelles à la chute aussi imprévisible qu’inattendue, longs récits qui questionnent avec puissance la place de l’homme dans l’univers, son rapport à la mort, à la technologie, aux pouvoirs en place et à l’autorité, chaque chapitre de ce recueil distille avec bonheur – et dans une maîtrise de la langue hors du commun – les thèmes chers à l’auteur, qui en ont fait le nouvelliste redoutable que nous connaissons.

L’AUTEUR : CLAUDE BOISVERT

Réimplanté dans la région de Gatineau-Ottawa après un déracinement progressif de son Abitibi natale, il a publié quatorze ouvrages depuis 1978, parmi lesquels huit recueils de nouvelles (Parendoxe ; Tranches de néant ; Rocamadour, suivi de Diogène ; Symphonie pour une main ; Avis aux prophètes, messies, fils de dieu et autres avatars ; Moi, vous savez, les génuflexions et les salamalecs… ; ils ont bien raison de s’esclaffer en me montrant du doigt, Chroniques romancées peut-être inachevées mais tout ce qu’il y a de vérédiques, parole !) et trois romans (Comme une blessure ouverte ; On n’a jamais vu mourir une cathédrale ; Marjolaine ou… au bout de la mémoire).

Il est également coauteur d’un essai (Extraterrestres et soucoupes volantes, nouveau bilan) et a participé à un roman collectif (Le relais abitibien).

Il a oeuvré comme enseignant et comme traducteur-pigiste pendant de nombreuses années avant de se consacrer à plein temps à la littérature.

ÇA FAIT PAS CINQ MINUTES QUE JE SUIS RICHE
ET JE DÉTESTE DÉJÀ LES PAUVRES !
Claude Boisvert
LES ÉDITIONS DU CRAM
Collection Nouvelles
2009 – 224 pages – 22,95$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS DU CRAM