Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

DÉJÀ LA CINQUIÈME ANNÉE
ET TROIS PETITES LIGNES QUI ONT DE L’AVENIR

L’année 2009 marque une étape importante pour le Camp littéraire de Baie-Comeau.

Fort du succès des premières éditions, le Camp Haïku fête déjà ses cinq ans d’existence.

Depuis ses débuts, le Camp affiche complet et plusieurs auteurs sont devenus de fidèles participants qui estiment d’année en année la qualité de la formation.

Pour cette petite entreprise, c’est un défi de taille que d’attirer en région, été après été, une trentaine de visiteurs se réunissant dans le seul but de démystifier l’art complexe et exigeant du haïku.

L’organisation peut donc afficher de nouvelles ambitions, croire en la pérennité de l’entreprise et être curieuse des lendemains

La réputation du camp littéraire est bien amorcée et devient peu à peu une référence en matière de formation en haïku même au-delà des frontières.

Après ces quatre années, nous notons déjà une évolution dans la qualité des créations qui sont produites en atelier.

De plus en plus de personnes participantes au Camp Haïku signent leur oeuvre, publient dans des collectifs, des revues spécialisées ou sur des sites web professionnels de la francophonie mondiale.

Quelques-uns ont vu leurs poèmes primés.

Certains ont franchi la rampe de la publication alors que de simples amateurs s’apprêtent à publier sous peu.

Chaque année, de nouveaux écrivains professionnels se joignent au groupe.

L’automne dernier, la directrice du Camp Littéraire de Baie-Comeau assistait avec fierté au lancement d’un recueil de haïkus, Toucher l’eau et le ciel, regroupant des haïkus sélectionnés parmi les quelque 900 rédigés depuis 2004 au Camp Haïku de Baie-Comeau.

Dans ce recueil, cinquante et un auteurs de tous horizons partagent leur émerveillement face à la Côte-Nord du
Québec.

Toucher l’eau et le ciel dévoile la richesse et la diversité de ce pays et devient, par le fait même, un excellent ambassadeur de la Côte-Nord auprès de chaque lecteur.

Tout en permettant aux participants de vivre de manière intensive dans un environnement favorisant la création, l’édition 2009 mettra l’accent sur l’approfondissement de certaines notions de base en haïku et offrira l’opportunité d’apprendre les règles du tanka.

Le tanka est un poème sans rime, de 31 syllabes, sur cinq lignes.

Cette forme de poésie, de tradition japonaise, est plus vieille que le haïku ; le haïku en découle.

Le tanka classique est toujours considéré au Japon
comme la forme la plus élevée de l’expression littéraire

Encore un fois, pendant quatre jours, une trentaine de participant entraineront avec eux leur propre inspiration, leur regard sur notre réalité tout en faisant entrer en fusion un genre littéraire ancien avec la modernité.

Grâce au Camp littéraire de Baie-Comeau, le haïku, ce petit poème de trois lignes peut espérer un bel avenir.

Date : 2 au 5 juillet
Lieu : Pavillon Mance, Baie-Comeau

Pour information :
Téléphone : 418-589-2946
Courriel : mprojets@globetrotter.net
Adresse :
1391, Place Robin
Baie-Comeau (QC)
G5C 1B6

Toucher l’eau et le ciel