Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Le sort semble s’acharner sur Rachel Fielding.

En l’espace de quelques jours, cette jeune Londonienne de 39 ans découvre ses premiers cheveux blancs, perd son travail, son appartement et se fait plaquer par son petit ami !

D’autres auraient sombré. Rachel n’en a pas le temps.

Elle apprend dans la foulée qu’en mourant son excentrique tante Dot vient de lui léguer un refuge canin.

Plutôt que de le vendre, elle décide de s’installer dans le Worcestershire et de s’occuper de tous les chiens perdus qu’avait recueillis sa tante.

En trouvant des familles d’adoption pour Bertie, le basset, Lulu, le caniche, ou Toffee, le labrador, elle viendra – presque à son insu – en aide aux coeurs perdus du voisinage… dont le sien.

– Ce roman fut couronné en 2010 par un prix prestigieux : le Romantic Novel of the Year.

– 80 000 exemplaires vendus en Grande-Bretagne

– Il fut traduit dans 8 pays.

« Dans la veine de Bridget Jones, où les chiens remplacent les verres de chardonnay »

– Stylist Magazine

« Un livre qui vous réchauffera le coeur pendant les longues veillées d’hiver »

– The Independant

CHIENS PERDUS ET COEURS SOLITAIRES
Lucy Dillon
traduction Mélanie Carpe
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
Roman
2011 – 418 pages – 29,95$ – 22,00 €

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL

Bons baisers du tueur
N’ayez crainte
Je bosse enfin à la télé
Qui a tué Toutankhamon
<a href="http://www.planete.qc.ca/culture/livres/etrangersbestseller/etrangersbestseller-2662011-186779.html"Diamond Head
Fièvre mutante
Cauchemar génétique
Douze de trop
La maison de l’Ange (3 livres en 1)
Séquestrée
Private Los Angeles
L’obélisque de neige et autres récits de Noël
Lost girls
Niqab
Chiens perdus et coeurs solitaires