Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

UN CAS DE MEURTRE

COMME IL Y EN A TANT D’AUTRES

L’histoire de Comme si de rien n’était débute un an après le terrible drame qui a secoué la vie d’Anna Miller, soit l’assassinat de sa fille Sarah.

Celle qui cherche désespérément à surmonter son chagrin s’apprête alors à se rendre à Montréal, afin d’assister au procès du présumé meurtrier, Renaud, un policier exemplaire, ex-amant de Sarah, qui clame son innocence.

Le fait de revenir à Montréal, ville qu’elle a jadis quittée pour Québec en s’émancipant de sa famille, et le procès de l’homme la plonge dans des blessures familiales anciennes, en plus de lui faire revivre le traumatisme de la mort violente de sa fille.

Et dans son refus de devenir une victime et de s’apitoyer sur son sort, Anna incarnera les étapes obligées d’une démarche de résilience, qui ultimement lui permettront d’affronter sa douleur, sans avoir recours aux faux-fuyants si commodes que sont le silence et le déni.

Ce premier roman d’Hélène Custeau entretient de sujets extrêmement délicats et parvient malgré tout à nous garder constamment captifs, car l’écriture très sobre et maîtrisée sait trouver les mots qui touchent l’âme.

À travers la quête d’Anna, où l’auteure propose une réflexion
sur les forces du destin, ce personnage attachant, nuancé et crédible nous donne l’impression d’évoluer devant nous.

On ne sort pas de ce livre sans égratignures, c’est le moins que l’on puisse dire.

COMME SI DE RIEN N’ÉTAIT
Hélène Custeau
LES ÉDITIONS JCL
Collection Roman
2008 – 190 pages – 17,95$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS JCL