Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Les Éditions Perce-Neige peinées par le décès de Robert Dickson

C’est dans la consternation et la douleur que les Éditions Perce-Neige ont appris le décès de M. Robert Dickson, poète, parolier de chansons, éditeur, traducteur littéraire, animateur et professeur de littérature à l’Université Laurentienne de Sudbury, en Ontario.

« Le décès du poète Robert Dickson est non seulement une grande perte pour les francophones de l’Ontario, mais aussi pour l’ensemble de la francophonie canadienne, a souligné Serge Patrice Thibodeau, directeur littéraire aux Éditions Perce-Neige. Cet homme infatigable a été un modèle d’engagement envers le développement et l’épanouissement culturels de la société franco-ontarienne. »

M. Thibodeau indique que Robert Dickson était à la fois animateur et rassembleur passionné et « qu’il a joué le rôle d’un passeur entre les différentes cultures du Nouvel Ontario et du Canada en plus d’avoir encouragé de nombreux poètes et écrivains franco-ontariens à poursuivre leur cheminement créateur. »

M. Dickson a oeuvré pendant une trentaine d’années auprès des Éditions Prise de Parole en plus d’avoir publié six recueils de poésie, dont Humains paysages en temps de paix relative, qui lui a valu le Prix du Gouverneur général en 2002.

Il a collaboré à plusieurs films dont Le Dernier des Franco-Ontariens de Jean-Marc Larivière et il a signé plusieurs traductions en anglais de pièces de théâtre de Jean-Marc Dalpé.

Il a aussi traduit en français Frog Moon de Lola Lemire Tostevin sous le titre Kaki, ainsi que Kiss of the Fur Queen de Tomson Highway sous le titre Champion et Ooneemeetoo.

Récipiendaire du Prix du Nouvel-Ontario, distinction en arts et lettres, Robert Dickson a enseigné les littératures francophones du Canada et la création littéraire à l’Université Laurentienne à Sudbury, en Ontario.

Pour son travail académique, on lui a remis en 1999 le Prix du Centre de recherche en civilisation française à l’Université d’Ottawa.

Le conseil d’administration des Éditions Perce-Neige, leur directeur général, M. Paul J. Bourque et leur directeur littéraire. M. Serge Patrice Thibodeau, désirent transmettre leur plus sincères condoléances et leur affection à la famille de M. Robert Dickson, ainsi qu’à ses amis et à l’ensemble de la communauté franco-ontarienne.

Les chroniqueures culturelles du Cyber-Magazine Planète Québec se joignent à tous les éditeurs pour offrir leurs plus sincères condoléances à la famille de monsieur Dickson

Titres de Robert Dickson présentés chez Planète Québec :

Humains paysages en temps de paix relative
Champion et Ooneemeetoo
Libertés provisoires