Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Désirée Szucsany est née à Montréal en 1955 d’un père d’origine hongroise et d’une mère québécoise.

Après des études en lettres, elle passe un an en Espagne. De retour à Montréal, elle entre à l’université au département d’études allemandes et devient traductrice.

Après ses études en lettres, elle publie des romans et des nouvelles: La Chasse-gardée (1980), Le Violon (1981), La Passe (1981), L’Aveugle (1983), Les Filets (1984), Beau soir pour mourir (1993).

Elle est en outre traductrice et on lui doit plusieurs
traductions en français de livres anglais.

Issue d’une famille d’artistes, Désirée Szucsany produit également des encres, des huiles, des dessins et des gravures qui connaissent un franc succès.

L’art de Szucsany consiste à parler du pire, surtout, mais du meilleur aussi, avec un mélange de gravité, de douceur et de délicatesse qui ressemble fort à l’élégance.

– Gilles Cossette, Lettres québécoises.

ATELIER

SES LIVRES :

LA CHASSE-GARDÉE : roman incestueux / Déesse, 1980. 167 p.

LA PASSE : récits / Les Quin, c1981. 123 p.

LE VIOLON : roman / Québec/Amérique, c1981. 133 p.

L’AVEUGLE / Editions de la Pleine Lune, 1983. 65 p. : ill.

LES FILETS / Editions de la Pleine Lune, 1984. 170 p.

CE TITRE

BEAU SOIR POUR MOURIR : roman / Éditions Québec/Amérique, 1993. 206 p.

LES FÉES DES LACS : roman champêtre / Déesse, c1999. 139 p. : ill.

MA PETITE PLUME TOUTE CHAVIRÉE / Québec (Province) : s.n. 1999. 1 estampe : sérigraphie, rehaussée à l’encre de chine ; 77 x 57 cm.

LES FÉES DES LACS : roman champêtre / Désirée Szucsany. Montréal : Éditions Varia, c2001. 161 p.

MA CHRONIQUE

CE TITRE

Citations

CITATIONS DE L’AUTEURE