Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

En quelques mots, comment présenteriez-vous votre livre ?

Les textes de ce recueil sont centrés sur des personnages avant toute chose, des êtres seuls avec leurs questions, leurs doutes, dans un monde étrange où de petites catastrophes guettent. Mais ce ne sont pas ces catastrophes qui importent, davantage le regard que les personnages posent sur le monde.

Qu’est-ce qui vous a poussée à écrire cet ouvrage et à le publier ?

J’ai écrit ces nouvelles comme on fugue, pendant que je travaillais à ma thèse. Ce n’est que lorsque je suis arrivée à la fin du recueil que j’ai compris qu’il y avait là un tout. Publier les nouvelles, c’était donc aussi terminer le cycle de la thèse.

À votre avis, à qui votre livre s’adresse-t-il ?

Simplement, à tous ceux et celles qui aiment les histoires racontées de près et non dans les grands déploiements.

Avez-vous des rituels d’écriture ? Lesquels ?

Je n’ai pas de rituel. J’écris surtout quand je devrais être en train de faire autre chose, où et quand je peux, pour autant que j’ai mon ordinateur puisque je ne supporte pas ma lenteur lorsque j’écris à la main.

Quels sont les écrivains et les œuvres qui vous ont le plus marquée ?

Virginia Woolf, Dostoïevski, Anne Hébert sont les premiers qui me viennent en tête. John Irving, Sarah Waters, Jane Austen, Alexandre Hollan, pour toutes sortes de raisons. Mais il y a aussi tellement d’autres auteurs, tellement d’œuvres, de chansons, parfois de phrases qui ont fait une différence…

Qu’est-ce qui vous passionne ?

Dans le désordre, découvrir de nouveaux auteurs, de nouvelles musiques. Apprendre, enseigner, mon travail, l’écriture, les films. Vivre. Photographier, beaucoup, parce que cela me permet, comme dans l’écriture, non seulement de m’attarder aux détails, mais aussi de voir en étant en mouvement, à l’extérieur.

Quels sont vos projets ?

Je travaille en ce moment à un deuxième recueil de nouvelles et à un essai, dont je préfère ne pas trop parler tant qu’ils sont en chantier. Je prépare également la publication de ma thèse.

AUTOUR D’EUX

VLB ÉDITEUR