Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Marcelle Racine a toujours écrit.

Le hasard a mis Éva Bouchard sur sa route et ce personnage controversé, habité de passions et de contradictions, a tôt fait de captiver l’écrivaine qui sommeille en elle.

Commente alors pour l’auteure une recherche minutieuse qui va durer plusieurs années.

En 1912, au Québec, là où la rivière Péribonka devient peu à peu le lac Saint-Jean, Louis Hémon – journaliste, voyageur, écrivain – découvre un pays et des gens qui vont le fasciner.

Souhaitant s’arrêter là un moment pour laisser venir à lui l’inspiration du roman qu’il a le projet d’écrire, il se fait engager par M. et Mme Bédard pour travailler à la ferme.

La soeur de Mme Bédard, une jeune institutrice timide et réservée, habite à côté : c’est Éva Bouchard.

Louis Hémon va séjourner parmi ces gens pendant plusieurs mois et en profitera pour noter ses observations dans un petit carnet.

Un an plus tard, les journaux annoncent le décès de Louis Hémon, le feuilleton Maria Chapdelaine paraît dans le journal Le Temps, et un premier projet d’édition du roman en France commence à s’élaborer, qui sera finalement reporté, car la guerre est déclarée…

Mais ce n’est là que le début de la longue histoire que Marcelle Racine nous raconte, jusqu’à la mort d’Éva Bouchard en 1949 : l’histoire du roman Maria Chapdelaine, de ses différentes éditions, canadiennes et françaises, des accueils très différents que le roman suscite, selon que nous soyons en France ou au Québec, selon que l’on souhaite se retrouver sous les projecteurs ou pas…

Éva Bouchard ne le souhaitait pas.

Pendant près de dix ans, elle s’est défendue comme elle a pu d’avoir servi de modèle à Louis Hémon pour son personnage de Maria.

Finalement, elle acceptera d’assumer ce rôle, deviendra le porte-parole des gens de sa région et surtout créera le lieu et l’infrastructure qui deviendront le Musée Louis-Hémon de Péribonka.

Mettant en scène de nombreux personnages connus du début du siècle dernier, cette oeuvre historique, très près de la biographie, est le premier roman de Marcelle Racine.

Une oeuvre qui comblera tous les amoureux de la littérature, car il nous offre à la fois la chance de découvrir la personnalité profonde et l’intimité d’un personnage riche et attachant, mais aussi un portrait passionnant de l’époque, et par-dessus tout, le roman d’un roman des plus célèbres, qui a suscité tant de convoitises, de controverses, mais aussi de passions !

L’AUTEURE :

MARCELLE RACINE a publié , en 1983 Le jeu des mots et Re-Naissance.

ÉVA BOUCHARD
LA LÉGENDE DE MARIA CHAPDELEINE
Marcelle Racine
VLB ÉDITEUR
576 pages – 29,95 $

VLB ÉDITEUR