Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Ce titre se retrouvera dans Auteurs Québécois dans quelques jours.

Le début d’une grande saga à la mémoire des peuples disparus

Après l’immense succès des romans Au nom du père et du fils et Les Ailes du destin, FRANCINE OUELLETTE se lance dans une nouvelle saga audacieuse qui bousculera les idées reçues.

La Rivière profanée, premier volet de la saga FEU, remonte au début du XVIIe siècle en Nouvelle-France pour nous faire découvrir l’extraordinaire réseau de rivières des Hautes-Laurentides qui servait autrefois de transport dans le commerce de la fourrure.

En suivant le destin de personnages attachants, Francine Ouellette nous livre une aventure passionnante au cœur de notre Histoire.

Nous l’accompagnons au gré du courant et des tumultes…

Contrairement à son cousin Parole-Facile, Loup-Curieux est dépourvu d’éloquence ce qui, chez les Ouendats horticulteurs, est un handicap sérieux pour devenir chef.

Tous deux désirent conquérir le cœur de la belle Aonetta du prestigieux clan de la Grande-Tortue et Loup-Curieux y parviendra en se distinguant en tant que marchand.

Chaque printemps, il descend la Grande Rivière et fait affaire avec les chasseurs qui reviennent passer l’été sur ses rives.

De l’un d’eux nommé Lynx-des-Neiges, il reçoit un oki ou talisman qui doit le protéger.

Dès lors, un lien particulier s’établit entre eux.

Loup-Curieux, du peuple des horticulteurs et Lynx-des-Neiges, du peuple des chasseurs doivent composer avec le peuple du fer, c’est-à-dire les Français.

Avec eux, s’imposent également les Robes Noires et se répand la maladie.

Bien vite, aux guerres de vengeance se greffent celles de la fourrure.

Loup-Curieux échoue à convaincre les siens de renoncer au fer alors que Parole-Facile les incite à devenir chrétiens afin d’obtenir le bâton de feu pour combattre leurs ennemis.

Loup-Curieux réussira-t-il à protéger son peuple et à échapper au massacre ?

À travers le tonnerre et le feu, le fer et le blé, l’amour et le sang, FRANCINE OUELLETTE bouscule les idées reçues, détruit les mythes et lève le voile sur le passé et la disparition silencieuse de peuples entiers.

FEU. LA RIVIÈRE PROFANÉE marque le début d’une grande saga.

Pour mieux profiter de la lecture du roman, nous pouvons consulter une carte de référence insérée à la fin du livre.

De plus, chaque début de chapitre est agrémenté d’une représentation géographique situant la région où se déroule l’action.

FEU. LA RIVIÈRE PROFANÉE
Francine Ouellette
LES ÉDITIONS LIBRE EXPRESSION
2004 – 576 pages – 29,95$