Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Gilles Jobidon vient de recevoir le Grand Prix du jury de l’Association des auteurs de la Montérégie de l’année 2006, pour son deuxième roman L’âme frère.

L’âme frère, deuxième roman de Gilles Jobidon, est une histoire d’amours au pluriel, que l’auteur nous livre dans une langue inventive, poétique, et un style très original.

Cela se passe dans un pays qui n’est pas né, qui n’a pas voulu naître.

En mai 1691, Jean Fillio dit Dubois et Nicolas d’Aucy dit Saint-Michel sont découverts en pleine nuit. Ils sont nus comme des vers, endormis dans les bras l’un de l’autre.

Jean Fillio, pour avoir été pris en flagrant délit de bougrerie, est torturé, mis au ban de la colonie et envoyé dans les « Isles » du sud.

Il écrit à son amant :

Un vent à desserrer les poings caresse les cheveux des arbres, fait frémir la côte, rejoint ses paupières de sable, feint de mourir, là où mes yeux vous cherchent encor, mon âme frère, mon tendre tendre, au plus loin, aux hanches floues de la mer.

Sept ans plus tard, Blanche, fille de Nicolas d’Aucy, viendra rejoindre Jean Fillio et vivra avec lui un amour profond dont les péripéties sont à la fois touchantes et surprenantes pour l’époque. Mais chaque amour n’est-il pas impossible puisqu’il se termine toujours…

Cet ouvrage n’est pas à proprement parler un roman historique. Il nous interpelle par sa modernité, tant au plan du langage que par sa thématique.

Écrit avec ferveur, dans une langue très particulière et finement ciselée, l’auteur y a incorporé des expressions truculentes et imagées de l’ancien français, ainsi que des néologismes qui s’en inspirent. Il réussit ainsi à nous transporter dans un passé où l’intolérance marginalisait les êtres qui osaient vivre leurs différences.

L’AUTEUR :

GILLES JOBIDON travaille depuis plus de 25 ans dans le milieu de la culture et des communications.

Son premier roman, La route des petits matins, a gagné le prix Robert-Cliche en 2003, le prix Ringuet 2004 de l’Académie des lettres du Québec, et a été très remarqué par la critique.

Il a aussi été finaliste pour le prix de la Francophonie et il est actuellement en nomination pour le prix de la Relève Archambault qui sera décerné en avril 2005.

L’ÂME FRÈRE
Gilles Jobidon
VLB ÉDITEUR
2005 – 128 pages – 17,95$

VLB ÉDITEUR