Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

La 37e Heure, est le moment
que tout le monde redoute !

Le premier roman de Jodi Compton, La 37e heure marque le début d’une série qui met en vedette une nouvelle héroïne du monde du polar, Sarah Pribek, enquêteuse et spécialiste des cas de personnes disparues, au service de police de Minneapolis.

À peine deux mois après son mariage, la vie de Sarah bascule quand disparaît son mari et collègue, le ténébreux Shiloh.

Celui-ci est parti pour le centre de formation du FBI, situé en Virginie, mais il n’est jamais arrivé à destination.

Le temps passe… Et la policière sait très bien qu’il est presque impossible de retrouver une personne après trente-sept heures d’absence.

Sarah plonge alors dans le passé de Shiloh, à la recherche du moindre indice qui pourrait mener à lui.

À mesure que la jeune femme dévoile des pans de l’histoire de son mari, c’est un inconnu qu’elle découvre.

L’enquête traidtionnelle devient peu à peu une palpitante quête de vérité.

Récit aux rebondissements nombreux, ce livre relate la recherche d’une personne disparue.

C’est aussi une réflexion sur des émotions humaines, comme la perte d’un être cher, l’amitié ou les rapports amoureux.

Ce thriller révèle des aspects troubles de la personnalité humaine : secrets de famille, amours inavouables, etc.

L’enquête de Sarah, la policière, nous tient en haleine ; la quête de Sarah, la femme, suscite notre réflexion.

L’AUTEURE :

Diplômée en lettres anglaises, JODI COMPTON a d’abord travaillé comme secrétaire de rédaction dans un quotidien. La 37e heure, publié dans plus de douze pays. L’auteure vit en Californie et travaille actuellement à son prochain roman.

LA 37E HEURE
Jodi Compton
Traduction Jean Esch
LES ÉDITIONS LIBRE EXPRESSION
Collection Polar
2007 – 384 pages – 29,95$

Partez à la découverte de formidables auteurs sur le site de cet éditeur :

LES ÉDITIONS LIBRE EXPRESSION