Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Ce court roman raconte comment la folie est en chacun de nous et n’attend qu’un déclencheur pour manifester son pouvoir et ses conséquences.

Lucienne, une psychologue qui croyait avoir relégué aux oubliettes les fantômes de son passé, subit le poids des retrouvailles de vieilles images enfouies et son histoire personnelle s’entremêle à celle d’une cliente.

Mais Claude, la cliente, n’a pas la même personnalité ni les mêmes valeurs que celle dont la profession est de soigner les âmes en manque de compréhension.

Que va-t-il arriver à ces deux femmes différentes et comment vont-elles gérer leur folie?

Lucienne et Claude, deux vies, deux histoires ; les mêler est inconcevable.

Chaque destin est unique comme chaque amour ou chaque haine.

Critique de Dominique Blondeau :

lundi 22 décembre 2008
Une aiglonne mal-aimée
CRITIQUE

L’AUTEURE : MICHÈLE DAVID

Née à Montréal dans les années cinquante, Michèle David a eu un parcours de vie chaotique. Enfance erratique et adolescence perturbée à Verdun, ville sans charme, puis retour dans la grande ville où elle navigue au gré de ses humeurs entre les drogues dures et les jobines.

Retour à la vie normale vers 26-27 ans et cavalcade en tout pour se prouver qu’elle peut reprendre le temps perdu.

Tout en travaillant dans une résidence de groupe de personnes physiquement handicapées, elle entreprend des études collégiales en Sciences humaines dans un cégep privé pour être sûre de terminer son DEC.

Une fois cette étape franchie, ayant pris goût aux Prêts et Bourses, elle va se promener à l’Université qui jouxte le cimetière puis se décroche facilement un Bac en Lettres qui augmente sa dette étudiante; n’en ayant cure, elle ajoute à ce diplôme deux certificats à l’autre université francophone dont l’un va totalement changer la donne de sa vie.

Pendant près de quinze ans l’alphabétisation populaire sera son quotidien : de l’animation d’ateliers à la création et publication de matériel pédagogique, de recherche de financement à la reconnaissance des droits des analphabètes, elle reprendra barre sur sa vie et fera la paix avec son passé.

Cette période active sur tous les plans de sa vie lui permettra de comprendre combien l’intelligence du cœur prévaut sur l’intelligence tout court, combien l’instruction est une denrée rare pour plusieurs et que la vie, en somme, est comme un immense jeu de monopoly.

Une fois parcouru dans tous ses recoins le monde de l’alphabétisation populaire, elle le quitte pour aller voir ailleurs et découvrir d’autres facettes de sa personnalité, tout en entrant dans le XXIe siècle et son prétendu bug mondial.

Il y a bien eu bug, mais seulement dans sa vie; que faire maintenant et comment le faire a occupé quelque trois ans et lui a permis de redécouvrir l’écriture comme potentiel d’existence et exutoire aux occupations de survie que constituaient ces années en suspens de quelque chose.

La découverte de la Fondation littéraire Fleur de Lys et leur parcours de combattant pour faire reconnaître l’édition en ligne et la publication à compte d’auteur devient une douce revanche pour plusieurs à qui l’édition officielle donne de l’urticaire.

LA CHIENNE
Michèle David
FONDATION LITTÉRAIRE FLEUR DE LYS

24,95 $ Version papier

7,00 $ Version numérique

MANUSCRIT DÉPÔT

SITE OÙ VOUS PROCURER CE LIVRE