Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Dans la citadelle des Cendres, des ombres rôdent de nouveau et colportent de sombres rumeurs : l’Empire egyrien glisse insidieusement vers le chaos.

Les Sœurs gardiennes sont dévorées par un mal spirituel et les inquisiteurs fanatiques de l’Ordre éternel ont depuis longtemps sombré dans la folie.

Au sud, les âmes des Druides défunts s’éveillent d’un sommeil séculaire et appellent les guerriers kadjïrs au combat.

À l’ouest, la province morhiane, frappée d’une antique malédiction, est inexorablement engloutie par le désert.

Mais c’est à Ishama, dernier fief de l’impératrice Ankanaëpha, que se nouent les intrigues qui présideront au sort de l’empire.

Oran Neyto est journalier au port de Marane.

Son quotidien est fait de sueur et de violence.

Sa vie basculera le jour où il tuera un capitaine de navire dans un mouvement de colère.

Son destin se retrouvera lié à celui de Malëva Naöna, une guerrière fugitive condamnée par l’Ordre éternel pour avoir assassiné un prêtre.

L’un et l’autre portent en eux un secret qui peut faire revivre une ancienne légende, celle du Silhamassaï, dernier espoir d’un peuple maudit.

L’AUTEUR :

NICOLAS JARRY est l’une des étoiles montantes de la « fantasy » française. Auteur d’une trilogie aux éditions Mnémos : Le Loup de Deb (2000), La Terre d’horizon (2001) et La Prophétie de SaharAma (2001, il a récemment signé les scénarios de deux nouvelles séries de bande dessinée : Les Brumes d’Asceltis (Soleil) et Les Chroniques de Magon (Delcourt)

LA CITADELLE DES CENDRES
Nicolas Jarry
LES ÉDITIONS DU ROCHER
Collection : «Fantasy»
384 pages – 29,95$