Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Collection de littérature étrangère dont le prestigieux catalogue s’enorgueillit d’auteurs qui, de Buzzati et Graham Greene à Jim Harrison, Margaret Atwood ou Bret Easton Ellis, en ont fait un paragon du genre, «PAVILLONS» a été créée par Robert Laffont, avec la collaboration d’Armand Pierhal, en 1945.

Durant les soixante années qui ont suivi, un fonds important a été constitué, qui ne cesse de s’enrichir au fil des parutions nouvelles.

Celles-ci ont été d’un éclectisme remarquable et remarqué.

Des auteurs de plus de vingt nationalités (de la Finlande au Portugal, du Mexique à la Chine) ont été traduits, près de cinq cents titres publiés.

De La Conjuration des Imbéciles au Maître et Marguerite, d’Un diamant gros comme le Ritz à L’Atrape-coeurs, «Pavillons» forme aujourd’hui un extraordinaire panorama de la littérature universelle du XXe siècle (et du début de ce XXIe siècle).

À l’occasion de cet anniversaire, les éditeurs ont voulu donner une nouvelle vie à un certain nombre d’ouvrages qu’il était devenu difficile de se procurer ou tout simplement introuvables.

Ils l’ont fait dans le cadre d’une collection à prix «doux», «Bibliothèque Pavillons», dont les premiers volumes à paraître en janvier 2005 (en France) ou février 2005 (au Canada) feront le boheur des amateurs de littérature.

Surveillez les chroniques littéraires pour connaître les titres parus.

LES ÉDITIONS ROBERT LAFFONT